Remise de prix « Donner aux ours une meilleure vie »

Vendredi, 15 novembre 2019 à 15:31:52
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – L’organisation non-gouvernementale « Education pour la nature » (ENV) au Vietnam a tenu, le 15 novembre à Hanoi, une cérémonie de remise de prix dans le cadre du concours d’écrire des lettres aux propriétaires d’ours pour les persuader de remettre volontairement leurs animaux captifs aux centres de sauvetage.

Ayant pour thème « Donner aux ours une meilleure vie », ce concours a été lancé par l’ENV, en coordination avec la Société mondiale de protection des animaux (WSPA), dans le but d’encourager les jeunes à protéger les ours, ainsi qu’à réduire l’utilisation de la bile d’ours et d’autres produits préparés à partir d’organes d’ours dans la médecine traditionnelle.

Prenant la parole lors de la cérémonie, la directrice adjointe de l’ENV, Nguyên Thi Phuong Dung, a souligné l’attention spéciale de jeunes générations à l’égard de cet événement. Le comité d’organisation a accueilli plus de 97 000 lettres d’élèves, venus de nombreux écoles secondaires et lycées dans l’ensemble du pays. À cette occasion, les huit individus et deux collectivités les plus excellents ont été décernés de ces prix honorables.

Jusqu’à présent, les 26 provinces et villes du pays ont pris leur effort dans le rayage des fermes d’ours. En 2019, 31 ours ont été confisqués ou transférés volontairement dans des centres de sauvetage. Actuellement, le Vietnam dispose de 3 centres spécialisés de sauvetage des ours, conformes aux normes internationales, que sont (1) le Centre de secours aux ours du Vietnam à Tam Dao géré par l’Organisation asiatique pour les animaux, (2) la Station de sauvetage d’ours Cat Tiên Bear par l’organisation « Libérer des ours » (Free The Bears) et (3) le Centre de conservation des ours Ninh Binh.

L’ENV appelle la communauté à continuer de s’engager à dire « non » à l’utilisation de la bile d’ours et d’autres produits préparés à partir d’organes d’ours. Cette organisation espère également que chaque citoyen contribuera à diffuser le message de protection des ours à un plus grand nombre d’autres personnes.

La ligne directe gratuite : 18 00 15 22.

MINH DUY/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: