Les relations diplomatiques du Vietnam

Dimanche, 15 juin 2014 à 22:55:33
 Font Size:     |        Print

Nhân Dân en ligne - En 10 année (2004-2014) de développement, le Vietnam a obtenu de nombreux acquis sur le domaine diplomatique. La diplomatie vietnamienne est toujours allée de concert avec le pays, contribuant pour notablement aux victoires de la Nation.

Le Vietnam a noué des relations diplomatiques avec 180 des 193 pays membres de l'ONU, ainsi que des relations de commerce avec 230 pays et territoires. Il est par ailleurs membre actif de 70 organisations régionales et internationales.

Sur le plan de partenariat bilatéral, le Vietnam a établi les relations diplomatiques avec plus de 170 pays à travers le monde. Il a élargi les relations commerciales pour devenir partenaire d’import-export des 230 pays et territoires. Il a aussi signé 90 accords de commerce bilatéral, 60 accords sur l'encouragement et la protection réciproques des investissements, 54 conventions contre les doubles impositions et de nombreux accords bilatéraux sur la coopération culturelle avec les pays et les organisations internationales.
Le Vietnam a également établi la relation avec tous les grands pays dont cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, les pays du G8. Il a porté la relation de partenariat stratégique avec la Chine au partenariat stratégique intégral. Il a abouti à enrichir sans cesse la connotation du partenariat stratégique avec la Russie et à instaurer le partenariat stratégique avec le Japon, l’Inde, la République de Corée, le Royaume-Uni et l’Espagne. Le nombre des représentations diplomatiques du Viêt Nam à l'étranger a augmenté à 91 dont 65 ambassades, 20 consulats généraux, 4 missions permanentes auprès des organisations internationales et un bureau de l’économie et de la culture.

Sur le plan de la coopération multilatérale et régionale, le Vietnam maintient une relation positive avec les institutions financières internationales dont la Banque asiatique de développement (BASD), le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM). Il renforce davantage et porte le processus d’intégration à l’économie mondiale à un nouveau palier comme en témoignent l’adhésion du pays à de nombreuses organisations économiques et commerciales internationales et régionales et les accords de coopération économique multilatérale qu’il a signés. Particulièrement, l’adhésion du Vietnam à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) le 11 janvier 2007 après 11 ans de négociations a marqué un tournant décisif dans ce processus d’intégration.

Il est également nécessaire d’aborder le fait que le Vietnam a été devenu membre du Conseil des droits de l'homme des Nations unies. En effet, le 12 novembre 2013 à New York (États-Unis), le Vietnam a été élu au Conseil des droits de l'homme de l’ONU pour le mandat 2014-2016 avec la majorité des voix (184/192 votes).

*Dans le cadre de l’ASEAN

Après avoir accompli avec succès sa mission du Président de l’ASEAN en 2010, le Vietnam a participé activement à des programmes de coopération en 2011 dans le but d’édifier la Communauté de l’ASEAN en 2015. Jusqu’à présent, le Vietnam est un des pays mieux mettre en place des mesures et initiatives du Plan global d’édification de la Communauté de l’ASEAN.

*Dans le cadre de l’APEC

Le Vietnam a assumé le rôle de président et leader de plusieurs Groupes de travail importants tels que le Groupe de travail sur la Santé (mandat 2009-2010), le Groupe de travail pour le traitement des situations d'urgence, le Groupe de travail sur le commerce électronique. Le Vietnam a mis en place avec succès plus de 60 initiatives, était coparrainé des centaines d’initiatives pour presque tous les domaines: commerce, investissement, coopération économique et technologique, anti-terrorisme,... Le Vietnam est apprécié comme membre actif et ayant de nombreuses contributions à l’APEC.

*Dans le cadre de l’ASEM

Au cours de ces dernières années, surtout en 2010-2011, le Vietnam a activement proposé et mis en place de nombreuses initiatives et activités de l’ASEM. En particulier, le Vietnam a organisé avec succès des colloques importants tels que ceux sur l’«Amélioration de l’image de l’ASEM à travers des activités culturelles», sur le thème «Surmonter les crises et mettre en forme le développement durable», le «Forum sur le changement climatique», le «Forum sur la sécurité alimentaire», le «Forum sur les filets de sécurité sociale » ainsi que le Forum sur le développement vert avec le thème: « Les actions communes vers des économies vertes»...

*La participation du Vietnam au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Le 20 mars 1970, à Niamey, l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT) a été créée par les représentants de 21 États et gouvernements. C’était une organisation intergouvernementale fondée autour du partage d’une langue commune, le français, chargée de promouvoir et de diffuser les cultures de ses membres et d’intensifier la coopération culturelle et technique entre eux. Le projet francophone a sans cesse évolué depuis la création de l’ACCT devenue, en 1998, l’Agence intergouvernementale de la Francophonie (AIF) et, en 2005, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

La République socialiste du Vietnam s’est jointe à l’ACCT à partir de 1979 et elle a pris une place très active au sein de la francophonie en joignant plusieurs organisations francophones telles que la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), le Conseil permanent de la Francophonie (CPF), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF)... Le Vietnam a participé depuis le 1er Sommet de la Francophonie, et en novembre 1997, il a tenu le 7e Sommet de la Francophonie à Hanoï.

Avant, le Vietnam a été élu membre du Comité international de suivi(CIS) du Sommet de la Francophonie, puis, membre du CPF. En janvier 1996, le Vietnam est devenu vice-président et puis président du CPF en janvier 1997.

Du décembre 1996 au décembre 1998, le Vietnam a été nommé président de la CMF, président du Sommet de la Francophonie, du novembre 1997 au septembre 1999. Le Vietnam a pris une place très active au sein de la francophonie en participant aux Conférences ministérielles spécialisées de la Francophonie telles que la CMF de la Culture en 1990 et 2001, la CMF de la Justice en 1989 et 1995, la CMF de l’Environnement en 1991, la CMF de l’Éducation en 1992 et 1998, la CMF de l’Économie et de la Finance en 1999, la Conférence des femmes de la Francophonie en 2000, les Conférences de l’AUF, APF, AIMF (Association internationale des maires francophones) et FFA(Forum Francophone des Affaires)…