Le parc national de Côn Dao reconnu comme 6e site Ramsar du Vietnam

Jeudi, 30 octobre 2014 à 23:08:36
 Font Size:     |        Print
 

Une partie du parc national de Côn Dao. Photo: condaopark.

Nhân Dân en ligne - La cérémonie de reconnaissance du parc national de Côn Dao en tant que site Ramsar aura lieu, le 1er novembre 2014, au Centre culturel et sportif du district de Côn Dao, province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud), a annoncé le Service de la culture, des sports et du tourisme de Bà Ria-Vung Tàu.

Au début de cette année, le secrétariat de la Convention sur les zones humides d'importance internationale - ou Convention Ramsar - a reconnu le parc national de Côn Dao en tant que l'un des 2.203 sites Ramsar du monde, celui-ci devenant le 6e site Ramsar du Vietnam. Le parc se caractérise par la diversité de ses quatre écosystèmes marins et forestiers.

Situé dans l’archipel de Côn Dao, le parc se trouve à 80km de la côte du Sud Vietnam. Il a été cité dans le "Système mondial de réseaux d'aires marines protégées et dans le plan d’action pour la préservation de la biodiversité" approuvé par le Premier ministre.

Selon Trân Dinh Huê, vice-président du Comité de gestion du parc, le parc national comprend plus de 4.000 hecta de forêt, soit 81% de la superficie de l’île . La forêt du parc est composée de plus de 1.000 espèces végétales, dont 44 espèces nouvellement découvertes à Côn Dao.

La faune est composée de 29 espèces animales, 85 espèces d’oiseaux et 46 espèces de reptiles. Il y existe des espèces originales comme l’Ecureuil géant noir, et des espèces rares et menacées telles que le pigeon Nicobar, le pigeon Imperial et la Sterne Huppée.

L’écosystème du parc se compose de la mangrove, des récifs coralliens et des herbiers sous-marins. Il reste seulement 32 hectares de mangrove composés de 46 espèces de plantes. Les récifs coralliens de Côn Dao couvrent 1.000 hectares.

Le parc national de Côn Dao reçoit chaque année des milliers de visiteurs et fournit des services de natation, de plongée et de découverte de la vie sous marine. Le Comité de Gestion du parc s’est engagé à poursuivre la promotion de la Convention Ramsar ainsi que l’importance des sites Ramsar.

NDEL