« Ho » de Dông Thap reconnu en tant que patrimoine culturel national

Mardi, 06 novembre 2018 à 16:54:11
 Font Size:     |        Print
 

Le festival des chants folkloriques et du « ho » de Dông Thap à la Semaine culturelle et touristique de 2018. Photo : http://toquoc.vn

Nhân Dân en ligne - Huit nouveaux éléments ont été inscrits à la liste du patrimoine culturel immatériel national, dont le « ho » de Dông Thap - une forme artistique de l’interprétation du chant populaire.

Le ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Ngoc Thiên, a signé la décision 4069/QD-BVHTTDL portant publication de la liste du patrimoine culturel immatériel national.

7 autres éléments culturels immatériels nationaux sont les métiers de production des galettes de riz de My Lông et des galettes de riz soufflées de Son Dôc du district de Giông Trôm, province de Bêntre ; la fête des prières pour la bonne pêche de Quang Binh; la cérémonie d'abandon du tombeau des Raglai dans la province de Ninh Thuân; les rites de « câp sac » (cérémonie de passage à l’âge adulte) des San Diu dans la province de Thai Nguyên; le chant « Pa dung » des Dao à Thai Nguyên; le chant Soong Cô des San Diu à Vinh Phuc.

Ces éléments culturels immatériels reconnus font partie de 4 formes : métier artisanal traditionnel, forme artistique de l’interprétation du chant populaire, forme de coutume sociale et de croyance religieuse, fête traditionnelle.

À présent, la province de Dông Thap possède 4 éléments culturels immatériels nationaux, que sont « don ca tai tu du Nam Bô » (chant des amateurs du Sud), le métier de production des jonques de Long Hâu, le métier de tissage de la natte et le « ho » (chant populaire des travailleurs) de Dông Thap.

Le « ho » de Dông Thap est apparu au début du XIXe siècle, s’y est très bien développé et devenu populaire au delta du Mékong à la premièremoitié du XXe siècle. En 1954, les mélodies du « ho » sont introduites au Nord par l’artiste Kim Nhuy. Ensuite, le professeur et docteur Trân Van Khê a présenté des chants populaires du Vietnam, dont le « ho » de Dông Thap dans 67 pays dans le monde.

Au fil du temps, à travers les vicissitudes historiques, le « ho » de Dông Thap affirme toujours ses valeurs de patrimoine culturel immatériel ayant une influence profonde sur les activités culturelles des gens du Sud, notamment de ceux de Dông Thap.

Cette reconnaissance du « ho » de Dông en tant que patrimoine culturel immatériel national aidera à nourrir sans cesse et valoriser la richesse de cette unique forme artistique populaire.

NDEL