La citadelle de Cô Loa

Lundi, 26 mai 2014 à 14:54:50
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Située au district de Dông Anh, à 18 km du centre d’Hanoi, la citadelle de Cô Loa, qui a été construite au 3è siècle avant J.C par le roi An Duong Vuong, est considérée comme le monument le plus ancien et original du Vietnam.

La citadelle Cô Loa se compose de trois cercles solides en colimaçon: le premier mesurait environ 8 km de périmètre, le deuxième 6,5 km et le dernier 1,6 km. Les murailles ont la hauteur de 4 à 5 m en moyenne, atteignant en certains endroits jusqu’à 12 m et la base épaisse de 20 à 30m. En effet, ce village fut la capitale du Vietnam à deux reprises. La première remonte à l'époque du roi An Duong Vuong, de la fin du 3e au début du 2e siècle avant J.C et la seconde au milieu du 10e siècle sous le règne du roi Ngô Quyên. Les 16 km de remparts qui restent encore aujourd’hui datent de l'âge de bronze et de fer.

En parlant de la citadelle Cô Loa, on ne peut pas oublier la légende de My Châu : Vers l’an 100 avant J.C, le royaume de Âu Lac, régné par le roi An Duong Vuong, était dominé par les Chinois. Impressionné par le désir du roi pour l’indépendance du pays, une tortue d’or appelé le génie Kim Quy qui a apparu lui a donné une griffe magique grâce à laquelle le roi a terrifié ses ennemis. Pour contrer les puissances de cette arme mystérieuse, le roi chinois a envoyé son fils qui séduisait My Châu - la fille du roi An Duong Vuong. Une fois séduite, My Châu a révélé où était cachée l’arbalète. Cela a aidé son mari à s’en emparer et a occupé le pays.

Étant assiégé par des ennemis, le roi An Duong Vuong s’enfuit avec sa fille, mais celle-ci était séduite par l’amour donc, elle a semé en route des plumes de sa robe que les ennemis pouvaient suivre pour les capturer. Le roi An Duong Vuong a tué sa fille car il pensait que My Châu l’avait trahi. Était contrit de ses actions, Trong Thuy – mari de My Châu s’est suicidé en se jetant dans un puits. Plus tard, on remarquait que lorsqu’on lavait les perles décolorées dans l’eau du puits de Trong Thuy, leurs couleurs redevenaient brillantes et magnifiques.