Les «Châu Ban» de la dynastie des Nguyên reconnus par l’UNESCO

Vendredi, 16 mai 2014 à 23:04:00
 Font Size:     |        Print
 

Les «Châu Ban» de la dynastie des Nguyên .

Nhân Dân en ligne – Le dossier pour l'inscription des « Châu Ban » - un ensemble de documents administratifs présentant les activités de la gestion d’État des empereurs de la dynastie des Nguyên (1802-1945), dernière dynastie royale du Vietnam de la dynastie des Nguyên, a été accepté au titre de patrimoine documentaire mondial relevant du programme «Mémoire du Monde ».

Les «Châu Ban» de la dynastie des Nguyên sont des actes officiels des états féodaux du Vietnam sous la dynastie des Nguyên qui portent l’avis écrit en encre rouge du roi. A l’heure actuelle, selon les statistiques de 1993 du Centre national des archives 1, Département des documents et des archives de l’État relevant du Ministère de l’Intérieur, les « Châu Ban » de la dynastie des Nguyên comprennent 700 liasses avec des milliers d’actes d’origine.
Il s’agit d'actes réguliers illustrant la situation sociale du pays, les relations à l'intérieur comme à l'extérieur de la dynastie des Nguyên. Il s’agit de documents originaux et uniques.
En particulier, la plupart des « Châu Ban » relatifs aux archipels de Hoàng Sa (Paracel) et Truong Sa (Spratly), portent l’avis du roi, ce qui en fait des preuves vivantes et claires justifiant l’intérêt porté par l’autorité supérieure de l’état féodale sur ces deux archipels. Certains actes concernent l’envoi de soldats en mission à Hoàng Sa et Truong Sa, et l’attribution de récompenses à ceux ayant contribué à la protection de ces deux archipels...


La valeur des «Châu Ban» de la dynastie des Nguyên se montre tant sur le fond que sur la forme. Sur la forme, il s’agit des actes administratifs originaux, dont un grand nombre portent l’avis du roi et qui ont ainsi une valeur juridique confirmée. Sur le fond, les « Châu Ban » fournissent des informations relatives à la gestion du pays sur tous les aspects, dont l’exercice de la souveraineté qui fait l’objet d’une attention particulière. Bien des événements, actes de gestion administrative relatés dans les ouvrages historiques rédigés par le « Quốc sử quán » (Bureau des annales) ont été rapportés et détaillés par les « Châu Ban », ce qui confirme l’authenticité ainsi que la valeur juridique de ces faits.
Il s'agit du 4e patrimoine du Vietnam, à figurer dans la liste des patrimoines documentaires du monde relevant de ce programme de « Mémoire du Monde » de l'UNESCO.
Il est à noter que trois autres patrimoines du Vietnam reconnus par l’UNESCO en tant que patrimoine documentaire du monde relevant du programme « Mémoire du Monde » que sont les tablettes de bois de la dynastie des Nguyen" (Môc Ban) (en 2009), les 82 stèles des Docteurs aux concours de doctorat sous les dynasties des Lê et Mac (1442-1779) (en 2010) et les tablettes de bois liturgiques de la secte bouddhique Truc Lâm" de la pagode de Vinh Nghiêm (en 2012).