La conservation de la cité impériale Thang Long

Vendredi, 16 mai 2014 à 10:39:34
 Font Size:     |        Print
 

L'ancienne citadelle royale de Thang Long. Photo : Nhât Anh/VNA/CVN

Nhân Dân en linge - La cité impériale Thang Long est une ancienne cité impériale située au centre de Hanoï, dans son centre administratif. L'ancienne cité impériale Thang Long existait de plus de dix siècles sous les dynasties impériales des Lý (1010-1225), des Trần (1225-1413) et des Lê (1428-1789).

La cité impériale Thang Long comprend des bâtiments mais aussi d'autres vestiges enfouis. Ce site était le centre politique, siège des dynasties, mais aussi le centre culturel comme économique de la capitale.
Le 31 juillet 2010, ce site a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO 1.

Mode de conservation
Dix jours après la reconnaissance de l'ancienne citadelle impériale de Thang Long en tant que patrimoine culturel mondial de l'humanité par l'UNESCO, la première réunion du Centre de conservation du site Cô Loa - ancienne citadelle impériale de Thang Long s'est tenue dans l'enceinte du site.
La manifestation a attiré des experts de premier rang et des gestionnaires, qui ont discuté des mesures à déployer pour préserver, gérer et promouvoir les valeurs historiques et culturelles du site afin qu'il puisse accueillir les touristes au moment de la prochaine grande fête de célébration du Millénaire de la capitale. Selon les experts, la préservation et la valorisation du patrimoine seront un long processus qu'il faudra néanmoins achever dans les délais impartis.
Selon Ngô Thi Thanh Hang, vice-présidente du Comité populaire de la ville de Hanoi, la citadelle impériale de Thang Long est un patrimoine hors du commun de nos ancêtres à léguer à la postérité. Il constitue une preuve convaincante de la vivacité et de la capacité de renaissance d'un pays qui a dû faire face à plusieurs invasions étrangères pour remporter la victoire dans l'oeuvre de lutte et de libération du peuple. Il s'agit d'un des contenus importants affirmant la valeur éminente du site reconnu par les amis internationaux quand ils ont examiné le dossier de la citadelle. D'ici septembre, la ville se concentrera sur l'embellissement du site, sur le déploiement du plan d'exposition des documents, des objets et antiquités représentatifs de la citadelle de Thang Long-Hanoi, ainsi que sur l'accueil des visiteurs sur place.
Le professeur Phan Huy Lê, président de l'Association nationale des sciences historiques, a souligné qu'il fallait faire le nécessaire pour ouvrir le site au public le plus tôt possible, sans oublier d'élaborer les plans d'études et de préservation durable de la citadelle. Partageant les mêmes soucis que le professeur Phan Huy Lê, le professeur, Docteur Dang Van Bài, ancien chef du Département de patrimoine culturel, a espéré que la ville examinerait le mécanisme de recrutement et d'envoi des cadres du personnel à l'étranger pour qu'ils puissent tirer des enseignements des expériences dans la préservation du patrimoine réalisées par les autres pays et les appliquer sur le site. Le Hanoiologue Nguyên Vinh Phuc a estimé qu'il fallait désormais se concentrer sur la préservation du patrimoine plutôt que de poursuivre les fouilles. L'ex-directeur du Service municipal de l'aménagement architectural de Hanoi, Dào Ngoc Nghiêm, a émis l'idée d'organiser une conférence sur la planification de la citadelle de Thang Long dans la celle de la capitale d'ici 2030, vision 2050. À cette occasion, les gestionnaires et les scientifiques ont affirmé qu'ils s'intéressaient aussi à la diffusion d'informations et à la présentation du patrimoine, comme la rédaction et la publication d'un livre sur le patrimoine de l'ancienne citadelle impériale de Thang Long.
Avec un fort sentiment de responsabilité envers la capitale et le pays, les experts présents lors de la réunion ont manifesté leur haute détermination de tenir les 6 promesses faites par le gouvernement à l'UNESCO relatives à la sauvegarde et à la promotion des valeurs du patrimoine de l'humanité comme l'intensification et l'extension des études archéologiques, l'élargissement de la zone tampon du site, la supervision attentive de la croissance du nombre de visiteurs dans les murs de la citadelle.
L'organisation de la cérémonie de réception du titre honorable de l'UNESCO aura lieu le 1er octobre dans le parc Ly Thai Tô.
Quatre grands projets sur l'ancienne citadelle impériale de Thang Long
Immédiatement après la reconnaissance de l'ancienne citadelle impériale de Thang Long en tant que patrimoine culturel de l'humanité, l'Institut des sciences sociales du Vietnam (ISSV) s'est vu confier le devoir de diffuser et de promouvoir les valeurs du site, répartis en 4 axes majeurs :
- Restauration de la zone des vestiges du 18, rue Hoàng Diêu, pour accueillir les touristes et la production d'un film sur l'ancienne citadelle impériale de Thang Long à l'attention du public.
- Exposition des 234 antiquités retrouvées lors des fouilles effectuées au 18, rue Hoàng Diêu. Cette exposition retrace les 8 grandes périodes historiques de l'ancienne citadelle impériale de Thang Long au moyen de 39 panneaux.
- Publication d'un catalogue sur Thang Long-Hanoi et d'un livre de 800 pages sur l'ancienne citadelle impériale de Thang Long - Traces millénaires en 2 versions (en vietnamien et en anglais).
- ISSV, en coopération avec le Comité municipal populaire de Hanoi organisera 2 expositions, l'une sur les matériaux de construction du palais impérial, l'autre sur les objets matériels quotidiens utilisés par la cour.

Planification détaillée de la cité impériale de Thang Long
Le Comité populaire municipal de Hanoi a organisé le 25 juillet 2013 une séance de collecte d'opinions sur les projets de planification détaillée de conservation, de restauration et de valorisation de la zone de l'ancienne citadelle royale de Thang Long et de la zone des vestiges de la citadelle de Cô Loa.

La citadelle de Thang Long a été reconnue en tant que patrimoine culturel mondial par l’UNESCO en juillet 2010. Photo : Nhât Anh/VNA/CVN

La zone centrale de la citadelle impériale de Thang Long devrait devenir un parc historique et culturel de la capitale Hanoi. Récemment reconnue par l'UNESCO en tant que patrimoine culturel mondial, elle fut le centre de la citadelle de Dai La du VIIe au Xe siècle, puis une partie de la Cité interdite impériale du XIe au XVIIIe siècle, et enfin, de la citadelle de Hanoi durant le XIXe siècle.
Actuellement, elle comprend 119 ouvrages, dont 7 devraient conserver leur architecture originelle, 19 autres devant être reconstitués. Selon l'UNESCO, la zone tampon sera portée à une superficie de 176 ha.
L'ancienne citadelle de Cô Loa, qui s'étend sur 860 ha, sera divisée en quatre zones, la plus importante, la zone centrale, devant être préservée telle quelle. Concernant l'aménagement des espaces urbains, plusieurs zones de grande valeur culturelle et historique seront définies afin de reconstituer d'anciens hameaux et villages vietnamiens à destination touristique.
Située dans le district de Dông Anh à environ 20 km du centre de Hanoi, l'ancienne citadelle de Cô Loa abrite de nombreux sites archéologiques dont les fouilles ont montré que le développement du Vietnam a été continu durant l'âge de la pierre, l'âge du bronze, puis l'âge du fer.
Selon les archéologues, Cô Loa est la plus ancienne citadelle du Vietnam, alors capitale sous le règne d'An Duong Vuong au IIIe siècle avant Jésus-Christ.
Lors de cette séance, les délégués ont unanimement estimé que ces projets satisferaient aux exigences de préservation et de valorisation des vestiges nationaux, soulignant que leur mise en œuvre devrait respecter les recommandations de l'UNESCO.
La citadelle Thang Long accueille près de 20.000 visiteurs
Durant les six premiers jours du Têt traditionnel de 2013, la citadelle Thang Long (Hanoi) a accueilli près de 20.000 visiteurs, pour la plupart des étrangers.
Le directeur du Centre de conservation du patrimoine de Thang Long-Hanoi, Nguyên Van Son, a souligné que de riches activités culturelles ont été organisées durant ces premiers jours de l'année lunaire afin de faire comprendre aux visiteurs les valeurs culturelles du Vietnam.

Durant les six premiers jours du Têt traditionnel, la citadelle de Thang Long (Hanoi) a accueilli près de 20.000 visiteurs, pour la plupart des étrangers.
Photo : Kim Phuong/VNA/CVN

Devant la zone de la Porte sud, ou Doan Môn, plus de 1.500 bonsaïs de toute sorte, dont nombre d'une grande valeur artistique, ont été exposés, suscitant un grand intérêt des passionnés des plantes d'ornement.
Le Centre de conservation du patrimoine de Thang Long-Hanoi a également ouvert ses portes au public pour faire découvrir la zone archéologique récemment découverte qui est située derrière la Doan Môn, qui comporte un important ouvrage hydraulique datant de la dynastie des Ly.
Ont été également ouvertes à cette occasion la zone d'expostition de l'histoire de la découverte de la citadelle impériale de Thang Long et celle d'exposition de vestiges culturels mondiaux du Vietnam, du Laos et du Cambodge.
La citadelle Thang Long a été reconnue en tant que patrimoine culturel mondial par l’UNESCO en juillet 2010.
Durant plusieurs siècles, ce site a été le lieu de convergence de valeurs humaines, sculpturales, architecturales et urbanistiques de plusieurs dynasties vietnamiennes successives. Les trois plus éminentes caractéristiques du site qui ont convaincu les experts de l’UNESCO sont une longue histoire culturelle, une continuité patrimoniale en tant que centre du pouvoir, ainsi que la diversité des strates historiques.
Une partie du site est réservée à la recherche archéologique. Certains des objets trouvés lors des campagnes de fouilles sont exposés sur le site même, tandis que d’autres seront en vitrine. Toute nouvelle construction ne doit pas dépasser 5m de hauteur. Un tunnel sera créé sous l’axe de la rue Hoàng Diêu afin de relier le site archéologique du 18 rue Hoàng Diêu à l’ancienne citadelle de Thang Long.
Alors, le centre du pouvoir ayant traversé 13 siècles sera reconstitué. La partie de l'ancienne cité impériale située rue Hoàng Diêu deviendra un parc ouvert au public.


VNA