Patrimoine: Certificat de reconnaissance du «ca Huê» comme patrimoine culturel immatériel national

Jeudi, 24 septembre 2015 à 14:47:34
 Font Size:     |        Print
 

La cérémonie d’accueil du certificat de reconnaissance du chant de Huê en tant que patrimoine culturel immatériel national. Photo: NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê a organisé, le 22 septembre, la cérémonie d’accueil du certificat reconnaissant le chant de Huê (ca Huê) patrimoine culturel immatériel national au Centre de la Culture et de l’Information de la province.

Le chant de Huê est créé sous la dynastie des Nguyên (du XVIIe siècle au milieu du XVIIe siècle). Ensemble avec le «ca trù» (chant des courtisanes) au Nord et le«don ca tài tu» (chant des amateurs) au Sud, le «ca Huê» est une des trois formes artistiques musicales traditionnelles bien répandues au Vietnam.

Selon le directeur du Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Thua Thiên-Huê, Phan Tiên Dung, le «ca Huê» est créé et s’est développé sous la dynastie des Nguyên. Malgré des hauts et des bas, ce genre musical traditionnel typique de la région de l’ancienne capitale impériale Huê est bien préservé, en raison de ses valeurs liées à la vie et aux besoins esthétiques des nobles. Il a contribué à enrichir les valeurs artistiques traditionnelle de Hue et est devenu un trésor précieux du pays.

S’exprimant lors de la cérémonie, le vice-président du Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê, Nguyên Dung a fait savoir qu’avec ses valeurs typiques, le Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a pris le 8 juin dernier la décision No 1877/QD-BVHTTDL, reconnaissant le «ca Huê» patrimoine culturel immatériel national.

«Il s’agit de la fierté et de la responsabilité de la province de préserver ce patrimoine qu’est le «ca Huê», a-t-il déclaré, en ajoutant que la province impulsera le recensement et la documentation, afin d’édifier les bases de données de ce chant.

À cette occasion, le dirigeant de la province de Thua Thiên-Huê a demandé au service de la Culture, des Sports et du Tourisme, en collaboration avec les ministères et les secteurs concernés, de fournir des conseils au Comité populaire provincial, pour élaborer le dossier scientifique du chant Huê.

Ce dossier sera soumis à l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture) pour la reconnaissance de ce genre artistique en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité dans le temps à venir.

Le chant de Huê est créé sous la dynastie des Nguyên (du XVIIe siècle au milieu du XVIIe siècle). En parallèle avec le «ca trù» (chant des courtisanes) au Nord et le «don ca tài tu» (chant des amateurs) au Sud, le «ca Huê» est une des trois formes artistiques originales des patrimoines musicaux traditionnels bien répandue du Vietnam.

Selon le directeur du service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Thua Thiên-Huê, Phan Tiên Dung, le «ca Huê» est créé et développé sous la dynastie des Nguyên. Malgré des hauts et des bas, ce genre musical traditionnel typique de la région de l’ancienne capitale impériale Huê est bien préservé, en raison de ses valeurs liées à la vie et au besoin esthétique des nobles. Il a contribué à enrichir les valeurs artistiques traditionnelle de la terre de la rivière des parfums (Sông Huong) et du Mont de Ngu Binh, et est devenu un trésor précieux du pays.

S’exprimant lors de la cérémonie, le vice-président du comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê, Nguyên Dung a fait savoir qu’avec ses valeurs typiques, le Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a pris le 8 juin dernier la décision No 1877/QD-BVHTTDL, pour reconnaître le «ca Huê» comme le patrimoine culturel immatériel national.

«Il s’agit de la fierté et de la responsabilité de la province dans la préservation du patrimoine de «ca Huê», a-t-déclaré, en ajoutant que la province renforcera les tâches de recensement et de documentation, afin d’édifier les base de données du patrimoine de ce chant.

À cette occasion, le dirigeant de la province de Thua Thiên-Huê a demandé au Service de la Culture, des Sports et du Tourisme, en collaboration avec les ministères et les secteurs concernés, de donner des conseils au comité populaire provincial, pour élaborer le dossier scientifique de l’art du chant Huê.

Ce dossier devra soumettre à l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture) pour la reconnaissance de ce genre artistique en tant que le patrimoine culturel immatériel de l’humanité dans les temps à venir.

NDEL