Site de fouilles archéologiques de la culture Oc Eo reconnu vestige national spécial

Samedi, 27 juin 2015 à 17:54:35
 Font Size:     |        Print
 

La zone de vestige de la culture de Oc Eo et des anciens objets trouvés. Photo: laodong.com.vn.

Nhân Dân en ligne - La cérémonie de publication de décision du Premier ministre sur le classement du site de fouilles archéologiques et architecturales de la culture Oc Eo - Ba Thê comme vestige national spécial a eu lieu le 27 juin au bourg d’Oc Eo, district de Thoai Son, province d’An Giang (au Sud).

An Giang est une terre dotée de nombreux vestiges historiques et culturels, avec des ouvrages architecturaux, des beaux sites, notamment des sites archéologiques marquant son existence séculaire. Des objets trouvés dans la zone des vestiges répartie sur le flanc du mont Ba Thê et du champ Oc Eo ont témogné de la présence du royaume Phù Nam, qui fut un royaume florissant, d’une portée considérable de toute la région du Nam Bô (à partir du Ier au VIIe siècle.

La culture Oc Eo était une grande culture dans l’histoire vietnamienne, étroitement liée à la terre et aux gens de la région du delta du Mékong. Elle est apparue et s'est développée entre le 1er et le VIIe après J.-C.

En 1937, l’archéologue français Louis Malleret de l’École Française d'Extrême Orient, a mené des fouilles des sites de la culture Oc Eo dans la région de Ba Thê et découvert un bon nombre de vestiges répartis sur les monticules et le système d’anciens canaux. A travers de ses fouilles, Louis Malleret a défini la trace de l’ancienne ville Oc Eo et estimé comme la ville portuaire.

Des anciens objets en or découverts au site de fouilles archéologiques de la culture Oc Eo. Photo: tuoitre.vn.

Oc Eo est le toponyme du district de Thoai Son, province d’An Giang, donné par Louis Maller. Ce vestige a été découvert par ce dernier et rendu public en 1942.

Après la réunification du pays, de nombreux archéologues vietnamiens comme étrangers ont continué de mener des fouilles et ont identifié une bonne centaine de sites et d’anciens objets rares relevant de cette culture.

Avec ses valeurs historiques et culturelles, le vestige Oc Eo a été reconnu par le ministère de la Culture de la Culture, des Sports et du Tourisme comme zone de vestige national composée d’un vestige archéologique de deux stèles de pierre, de la statue de Bouddha à 4 mains (en 1988), deux vestiges archéologiques Nam Linh Son tu et du monticule Cây Thi (en 2002).

La reconnaissance du site de fouilles archéologiques de la culture Oc Eo comme vestige national spécial vise à honorer les valeurs importantes d’une des trois grandes anciennes cultures vietnamiennes, que sont culture Don Son (au Nord), Sa Huynh (au Centre) et Oc Eo (au Sud).

Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a établi le dossier de candidature à soumettre à l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture) pour reconnaître les sites de fouilles archéologiques de la culture Oc Eo en tant que patrimoine culturel de l'humanité.

NDEL