La fête du culte de Notre Dame du Pays du mont Sam reconnue patrimoine national

Mardi, 09 juin 2015 à 12:53:15
 Font Size:     |        Print
 

La cérémonie d’accueil du certificat du patrimoine culturel immatériel national pour la Fête du culte de Notre Dame du Pays du mont Sam.

Nhân Dân en ligne - Le Comité populaire de la province d’An Giang (au Sud) a organisé le 8 juin la cérémonie d’accueil du certificat du patrimoine culturel immatériel national pour la Fête du culte de Notre Dame du Pays du mont Sam. La cérémonie a eu lieu au temple de Notre Dame du Pays du mont Sam, dans la ville de Châu Dôc (province d’An Giang).

La fête du culte de Notre Dame du Pays du mont Sam porte les caractéristiques culturels des habitants du Sud. Cette fête se déroule chaque année entre les 22e et 27e jours du 4e mois lunaire, qui marque le début des travaux champêtres. Elle exprime le vœu d’une belle moisson. Chaque année la fête attire environ 4 millions de pèlerins qui veulent contempler la statue de Notre Dame et toucher ses pieds pour être bénis. Cette fête a été reconnue en 2001 «fête de niveau national».

La fête comprend des rites traditionnels dont la procession de la statue de Notre Dame puis la cérémonie de purification de celle-ci, qui est la plus importante. Il y a aussi de nombreuses activités culturelles remarquables telles danses du dragon et de la licorne, course de pirogues, représentations d’arts traditionnels des Khmers.

Selon Huu Ngoc (A la découverte de la culture vietnamienne, Éditions Thê Gioi, Hanoi - 2011), la tour principale du temple de Notre Dame du Pays du mont Sam, alliant tradition et modernité, évoque la forme d’une fleur de lotus épanouie. À l’origine, vers les années 20 du 19e siècle, ce n’était qu’une construction rudimentaire en bambou et en feuilles. D’après la légende, quand le délégué royal Thoai Ngoc Hâu (1761 - 1829) fit défricher la région pour la culture du riz, les villageois trouvèrent au sommet du mont Sam une statue de pierre. Ils ne réussirent pas à la descendre en bas. Survint une femme médium qui, entrant en transe, déclara: «Je suis Notre Dame du Pays, Déesse Mère. Pour me transporter, il faut neuf vierges». Ainsi fut fait. La statue, une fois au pied de la montagne, ne bougea plus. À cet endroit, son temple a été bâti. D’aucuns prétendent que l’initiative de la construction revint à Madame Thoai Ngoc Hâu qui avait ainsi voulu remercier la Déesse d’avoir protégé son mari guerroyant à la frontière.

Actuellement, le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme et la province d’An Giang déploient le projet de développement du tourisme de la zone du mont Sam (ville de Châu Dôc, An Giang) d'ici 2020, vision 2030. Ce projet permettra de mieux gérer et exploiter le site, d'attirer des investisseurs.

La province d'An Giang compte 1.198 monuments historiques, culturels dont 26 reconnus patrimoines nationaux et deux patrimoines nationaux spéciaux que sont le site de commémoration du président Tôn Duc Thang (1888 - 1980) situé dans la commune de My Hoa Hung, ville de Long Xuyên, et le site des vestiges de la culture d'Oc Eo (1er au 7e siècles), dans le bourg d'Oc Eo, district de Thoai Son.

NDEL/VNA