Deux trésors nationaux liés à la victoire du peuple vietnamien

Mercredi, 29 avril 2015 à 13:56:56
 Font Size:     |        Print
 

La carte intitulée «Campagne Hô Chi Minh», exposée dans le Musée de l’histoire militaire à Hanoi. Photo: VNE/CVN.

Nhân Dân en ligne - La carte intitulée «Campagne Hô Chi Minh» et l’avion de combat MIG 21-4324 viennent d’être reconnus trésors nationaux. Ils ont marqué l’histoire de la lutte contre les envahisseurs étrangers et ont une fonction pédagogique inégalable.

Au Musée de l’histoire militaire du Vietnam, les anciens soldats admirent souvent la carte intitulée «Campagne Hô Chi Minh» durant de longues minutes. Elle réunit la perspicacité, la volonté de vaincre, la solidarité et l’unanimité du Commandement de la campagne Hô Chi Minh, qui a permis au pays de recouvrer son indépendance, de se réunifier. Tout un symbole.

Mesurant 185 cm x 170 cm, cette carte ne diffère pas d’autres cartes de théâtres d’opération. Pourtant, elle est précieuse par ces deux lignes: «Campagne Hô Chi Minh» en haut et «Faite le 22 avril 1975 au siège du Commandement de la Campagne Hô Chi Minh» en bas à droite. Tout en bas, deux signatures ont été apposées, l’une de Pham Hùng, ancien membre du Bureau politique, secrétaire du Département du Sud, commissaire politique du Commandement de la Campagne Hô Chi Minh, l’autre du général Van Tiên Dung, ancien membre du politburo, ancien chef d’État-major de l’Armée populaire du Vietnam, commandant de la Campagne Hô Chi Minh.

Cette carte a commencé à être élaborée le 14 avril 1975 par le Commandement de la libération du Sud, l’État-major général, sous la direction du Commandement de la campagne à Tà Thiêt, district de Lôc Ninh, province de Binh Phuoc (au Sud). Après plusieurs rajustements, elle a été finalisée le 22 avril 1975.

Selon les cadres du Musée de l’histoire militaire du Vietnam, cette carte a été conservée de 1975 à 1990 par le général Van Tiên Dung. En 1990, à l’occasion du 15e anniversaire de la libération du Sud et de la réunification du pays (30 avril), le général, ancien membre du politburo, ancien ministre de la Défense, l’a offerte au Musée militaire (actuellement Musée de l’histoire militaire du Vietnam).

Quatorze avions américains abattus

Lors de la cérémonie de publication de la décision du Premier ministre Nguyên Tân Dung de reconnaissance de cette carte en tant que trésor national, le directeur du Musée de l’histoire militaire, le général Nguyên Xuân Nang, a déclaré: «Cette carte résulte d’un processus de travail créatif, de la concentration du Commandement de la campagne en vue de cette ultime bataille. Elle a contribué grandement à la victoire de l’Armée et de la population dans la Campagne Hô Chi Minh». Et d’ajouter que cette carte reflète l’esprit, la volonté du Parti, de l’Armée et de la population de libérer le Sud et de réunifier le pays.

L’avion de combat MIG 21-4324, conservé lui aussi au Musée de l’histoire militaire à Hanoi. Photo: VNE/CVN.

Le MIG 21-4324 est un avion à réaction fabriqué par l’ex-URSS en 1965. Cet appareil a été offert au Vietnam en pleine guerre de résistance. Ce MIG 21 a permis à la division aérienne 371 d’abattre 14 avions américains de toutes sortes, dont un Republic F-105 Thunderchief (chasseur-bombardier supersonique) et un El McDonnell Douglas F-4 Phantom II. Ce MIG 21-4324, conservé lui aussi au Musée de l’histoire militaire, est un symbole de la victoire contre les incursions dévastatrices au Nord des impérialistes américains entre 1965 et 1968.

HUONG LINH/CVN