Comment s’habillent les H'Mông de Sapa ?

Lundi, 19 octobre 2020 à 23:14:25
 Font Size:     |        Print
 

Les Mông de Sapa. Photo : viettourist.vn

Nhân Dân en ligne – A Sapa, haut lieu touristique de la province septentrionale de Lào Cai, plus de 53% de la population est constituée de H'Mông. Si cette communauté ethnique se divise en plusieurs sous-groupes, leurs membres s’habillent, en revanche, tous en noir.

Riziculteurs hors pairs, les H'Mông vivaient autrefois le long du fleuve Yangtze, en Chine. Leurs nombreux conflits avec les Han ont poussé une partie d’entre eux à migrer vers le Sud, et à prendre pied dans la chaîne de montagne de Hoàng Liên, c’est-à-dire dans le nord-ouest du Vietnam. Sapa leur est devenue la terre promise. Les H'Mông de Sapa ont gardé la tradition vestimentaire de leurs ancêtres, qui ressemble à celle que pratiquent encore les Mông du Sichuan, en Chine. Selon Giàng Seo Gà, membre de cette ethnie et de l’Association des folkloristes vietnamiens, pour son peuple, le noir est la couleur la plus noble. Pour cause, elle est la plus proche de la couleur de fond du tableau rituel arboré chez les chamans, qui est un noir aux nuances violettes.

Si le pantalon des hommes Mông n’a rien de très original, leur vêtement supérieur est bien plus sophistiqué. Ils portent en effet une chemise à longue manche, une veste et un chapeau. Le col de la veste est brodé et couvert d’une couche de cire d’abeille lissée à l’aide d’une pierre, précise Giàng Seo Gà.

« La chemise traditionnelle comprenait quelques lignes vertes de tailles différentes brodées ou en tissu apposé à l’extrémité des manches. Maintenant, elles sont noires », indique-t-il. « Quant à la veste, c’est la fierté des Mông de Sapa car eux seuls la possèdent ».

Photo : dulichsapalaocai.net

Cette veste est constituée de plusieurs morceaux de tissu différents, fait savoir Giàng A Sài, lui aussi Mông et cadre culturel à Sapa.

« Il y a 4 morceaux de tissu dont le plus large couvre le dos. Quant au pantalon, il est suffisamment large pour que l’homme puisse se déplacer facilement dans la forêt », explique-t-il.

Les boutons de la chemise se trouvent à droite. Ce n’est que pour vêtir un mort qu’ils se trouveront à gauche.

Quid des femmes ?

« Autrefois, les femmes Mông de Sapa portaient une robe, ce qui n’était pas très pratique dans un environnement forestier humide propice aux moustiques. Elles ont alors opté pour un pantalon court au niveau des genoux et un long chemisier aux manches évasées et brodées », précise Giàng Seo Gà. « Dans leur vie courante, elles s’habillent de noir, mais lors des fêtes, leurs habits sont toujours multicolores ».

Les vêtements des H'Mông de Sapa sont en lin et ne diffèrent d’un sous-groupe à un autre que par des motifs de décoration.

VOV/NDEL