Fête de la mi-automne au Musée d’ethnographie du Vietnam

Samedi, 26 septembre 2020 à 11:26:00
 Font Size:     |        Print
 

Les fleurs à base de fruits et de tubercules. Photo : Linh Hoàng/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Afin d’attirer les visiteurs, surtout dans la phase de « nouvelle normalité » de la pandémie de COVID-19, le Musée d’ethnographie du Vietnam organise les 26 et 27 septembre un programme « Fête de la mi-automne 2020 : les gardiens du feu » pour valoriser les fabricants de jouets traditionnels. Cette année, ce programme accueille de nombreux artisans hanoïens.

La cheffe adjointe du Bureau d’exposition et des relations publiques, An Thu Trà, a fait savoir que ces dernières années, le musée invitait souvent des artisans à participer aux programmes mis en place à l’occasion de la fête de lune (Têt Trung Thu) et du Nouvel An lunaire. « Ce qui a permis de protéger et de conserver les valeurs culturelles traditionnelles », a-t-elle expliqué.

Dans le cadre du programme, les visiteurs, notamment les enfants, fabriquent eux-mêmes des jouets folkloriques tels que des lanternes, des masques en papier et des tò he (petites figurines en pâte de riz).

De plus, les participants ont l’occasion de confectionner eux-mêmes des spécialités propres au Têt Trung Thu, telles que le bánh deo (gâteau gluant de pâte de riz sucré), le bánh nuong (gâteau farci cuit au four) ou encore le côm (jeune riz gluant)…

Une fillette séduite par le "tò he" (petites figurines en pâte de riz). Photo : Linh Hoàng/NDEL.

L’artisane Nguyên Thi Hoa présente un processus de production de "côm" (jeune riz gluant). Photo : Linh Hoàng/NDEL.

Le programme de découverte de la Fête de la mi-automne au Musée d’ethnographie du Vietnam attire de nombreux enfants. Photo : Linh Hoàng/NDEL.

Des lycéens peignent des masques en papier. Photo : Linh Hoàng/NDEL.

À cette occasion, les visiteurs participeront à de nombreux jeux folkloriques, tels que le saut à la corde, le tir à la corde, l’ô an quan (marelle) ou encore la marche sur échasses.

En outre, une visite guidée de cette fête, pour les groupes, est aussi disponible au prix de 100 000 dôngs par personne (hors billet d’entrée).

LINH HOÀNG/NDEL