Impressionnant village de Diêm

Jeudi, 11 juin 2020 à 10:01:15
 Font Size:     |        Print
 

La maison communale du village de Diêm. Photo : Minh Minh/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le village de Diêm est situé dans la ville mais semblable à un village (province de Bac Ninh, au Nord du Vietnam, près de la capitale Hanoi), la vie bondée et animée dans les paysages beaux et paisibles a créé une couleur spéciale pour une campagne bien-aimée.

En parlant du village de Diêm, on raconte le temple de Giêng, qui est célèbre dans la province et les provinces voisines, avec de nombreuses anecdotes sur le développement de cette terre.

Ce temple est dédié à deux princesses Ngoc Dung et Thuy Tiên qui avaient le mérite d’avoir fondé le village. Ce qui est le plus intéressant c’est le puits Ngoc, qui a de l'eau douce et très limpide et qui ne s'épuise jamais dans l'année. Jusqu'à présent, les villageois de Diêm prennent encore de l'eau de ce puits pour cuisiner, faire du thé et distiller du vin. Selon la tradition, l'eau du puits qui coule de l'ancienne montagne de la forêt de Kim Linh et jusqu'à présent, reste intact, les gens apprécient alors et préservent cet ancien puits.

Le village est situé au bord de la rivière et peut s'appuyer sur la belle montagne comme une peinture charmante, c'est peut-être la raison de l'origine des chansons folkloriques douces de quan ho. C'est le village de Viêm Xa, dont le nom populaire est village Diêm dans la commune Hoa Long, la ville de Bac Ninh, la province de Bac Ninh.

Le théâtre du chant folklorique de Quan Ho de Bac Ninh au centre du village de Diêm. Photo : Minh Minh/NDEL.

Dans le passé, ce village au bord de la rivière Câu avait un métier de culture de mûrier pour élever des vers à soie, du maïs, de patate douce toute l'année sur les vasières. Les populations occupent de nombreux emplois pratiques et prospères à ce jour.

Plus récemment, pour honorer, préserver et développer le chant folklorique de quan ho (chant alterné), la province de Bac Ninh a investi dans la construction du théâtre du chant folklorique de quan ho de Bac Ninh au centre du village de Diêm. Cet ouvrage est conçu sur la base des grilles stylisées de l'ancienne maison et des barques, ce qui a créé la beauté à la fois moderne et traditionnelle. En plus des 500 m2 à l'intérieur, l'espace extérieur est comme un musée ouvert avec des jardins, des fontaines d’eau et un parc d'attractions. Le théâtre construit à côté du temple de Giêng crée un lien culturel profond.

En tant qu’un berceau du chant folklorique doux de quan ho, à ce jour, le village de Diêm conserve toujours la maison communale de plus de 300 ans et est connu comme l'une des plus belles maisons communales du Nord. La maison communale est dédiée au Saint Tam Giang, un homme qui a eu le mérite de protéger les villageois dans le processus de préservation du village et de maintien de la paix dans le pays.

La maison communale de Diêm est actuellement l'une des rares vestiges anciens ayant une longue durée de vie dans les villages de la province de Bac Ninh ainsi que dans de nombreuses autres localités. Les toits de tuiles brunes, la voûte courbée de la pagode, des banians, des puits et la cours de la maison communale restent toujours la plus belle image bien-aimée des villageois.

À la saison des fêtes au 1er mois lunaire, les villageois organisent le chant alterné de quan ho sur le lac avec des chansons folkloriques douces et ardentes. Les peintures des nouvelles rues ont des couleurs modernes en préservant les anciens ouvrages, ce qui rend le village de Diêm beau, unique et attrayant.

En plus des vestiges familiers, il existe d'autres ouvrages culturels et spirituels telles que la maison destiné au chant alterné de quan ho, le temple dédié aux fondateurs du chant de quan ho, la pagode Hung Phuc, ce créant un espace culturel rare dans l’époque d’intégration.

Texte&photos : MINH MINH/JOURNAL NHÂN DÂN