Enrichissement des trésors de la musique traditionnelle du Vietnam

Lundi, 23 mars 2020 à 09:56:02
 Font Size:     |        Print
 

La representation des gongs du Tây Nguyên. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - La musique des minorités ethniques joue un rôle important et constitue un facteur décisif pour créer l'identité, la richesse et la diversité uniques de la musique traditionnelle vietnamienne.

Cependant, de nombreuses catégories de musique des minorités ethniques risquent de disparaître progressivement, nécessitent d’être conservées et préservées.

Le Vietnam compte 54 groupes ethniques, dont chacun a ses propres caractéristiques uniques sur le plan de musique traditionnelle, comme le chant « giao duyên » (échange d’amour entre jeunes hommes et jeunes femmes) et des chansons folkloriques, le chant « then » et « Mo » de l’ethnie minoritaire Dao, Tày et Thai, le chant de Tang et la danse avec les gongs et les tambours des H’mông et Dao; le « dàn tinh » (instrument de musique traditionnel) des Tày et des Thai; la représentation des gongs de la communauté des ethnies de la région du Tây Nguyên (Hauts Plateaux du Centre), ect.

On peut affirmer alors que le trésor de la musique traditionnelle des minorités ethniques est très riche et spécial, contribuant à créer l'identité nationale dans la musique vietnamienne.

De nombreux chercheurs en musique ethnique ont reconnu qu’auparavant la plupart des gens dans les villages des Tày, Thai, H'mông et Dao, savent chanter des chansons folkloriques, jouer des instruments traditionnels et pratiquer des danses traditionnelles, cependant le nombre de ces artisans est actuellement très faible, la plupart d'entre eux sont des personnes âgées, et les jeunes ne savent pas chanter des chansons folkloriques de leurs groupes ethniques, ce qui entraînera un risque de la disparition de leurs musiques traditionnelles.

Selon la plupart des chercheurs en culture folklorique, afin de conserver la musique nationale, en plus de l’élaboration des mécanismes, des politiques, des schémas et des programmes pour préserver la musique ethnique, il est important de porter plus d’attention aux artisans. Puisque, ce sont ceux-ci qui détiennent l'héritage de la musique traditionnelle et qui connaissent profondément les coutumes, les traditions et les ethnies, ils savent ainsi trouver des méthodes les plus adaptées possibles pour rassembler tous les groupes ethniques afin d’unir leurs forces en vue de conjuguer les efforts pour la préservation de la musique traditionnelle.

NDEL