Les Vietnamiens au Laos célèbre le 65e anniversaire de la libération de Hanoi

Mardi, 15 octobre 2019 à 11:18:09
 Font Size:     |        Print
 

Un numéro artistique. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne – Le Département des arts de la scène du Laos en coordination avec le Service municipal de l’Information, de la Culture et du Tourisme, le Centre de la culture du Vietnam et l’Association des Vietnamiens à Vientiane a organisé dans la soirée du 9 octobre à Vientiane au Laos un spectacle intitulé « Hanoi - un cœur rouge » à l’occasion du 65e anniversaire de la libération de la capitale vietnamienne (10 octobre 1954 – 10 octobre 2019).

Les spectateurs ont eu une bonne occasion de profiter des numéros artistiques interprétés par des artistes professionnels et amateurs laotiens, et de Laotiens qui ont étudié au Vietnam.

Khamphuang Inthavongsy, directeur du Département des arts de la scène du Laos, a rappelé les événements importants de Hanoi, affirmant que les laotiens et en particulier les habitants de Vientiane se sentaient toujours proches de Hanoi.

Il a souligné que le spectacle contribuerait à renforcer la grande amitié, la solidarité spéciale et la coopération entre deux Partis, deux États et deux peuples.

À cette occasion, le comité organisateur a lancé une collecte de fonds en faveur des victimes des crues survenues dans six provinces au Centre et au Sud du Laos.

Le 10 octobre 1954, les Hanoïens, drapeaux et fleurs à la main, descendaient dans les rues pour accueillir les troupes triomphales entrant dans la capitale après la victoire éclatante de Diên Biên Phu qui mit fin à neuf ans de résistance anti-française. Cet événement a marqué un jalon important, ouvrant ainsi une nouvelle ère glorieuse dans l’histoire millénaire de Thang Long - Dông Dô – Hanoi.
Le drapeau rouge à l’étoile d’or a été dressé au sommet de la tour de Hanoi, ce qui a affirmé l’indépendance et la souveraineté nationales retrouvées.

Depuis la libération, la capitale n’a cessé de consentir de grands efforts pour maintenir la sécurité, l’ordre et la paix sociaux, régler de manière satisfaisante nombre d’affaires non résolues pendant plusieurs années, et déployer des mesures créatives et des solutions spécifiques pour accélérer la croissance et la restructuration économique.

Elle a attaché une grande attention à l’aménagement, à la construction, à la gestion urbaine et à la Nouvelle ruralité, parallèlement à la gestion des ressources naturelles, à l’amélioration de la qualité de l’environnement, à l’intensification de l’économie du savoir, à la réforme complète de l’éducation, au développement des sciences et technologies, ainsi qu'à l’assurance du bien-être social.

La capitale s’intéresse également à l’investissement dans les infrastructures urbaines et rurales, à la simplification des procédures administratives, à l’amélioration de l'environnement d'investissement et de la qualité des ressources humaines.

Soixante-cinq ans après la libération, la capitale a affirmé son rôle de locomotive en termes de politique, d’économie, de culture et de société du pays.

NDEL