Hôi An reconstitue sa rue franco-vietnamienne

Vendredi, 26 juillet 2019 à 15:21:39
 Font Size:     |        Print
 

Un ouvrage architectural français. Photo : nld.com.vn

Nhân Dân en ligne – La reconstitution des ouvrages architecturaux français dans la vieille ville de Hôi An, province de Quang Nam (au Centre), permettra non seulement de valoriser les édifices, mais aussi de participer au développement du tourisme de la ville.

Les responsables de la ville de Hôi An ont récemment travaillé avec Vincent Floreani, consul général de France à Hô Chi Minh-Ville, sur le projet de reconstitution d’une rue culturelle franco-vietnamienne dans la localité.

Une reconstitution liée à la promotion du tourisme

Dans le passé, la présence des Français a impacté l’urbanisation de Hôi An. À cette époque, les habitants aimaient construire des maisons à étages et les décoraient à volonté. Pourtant, avec le mélange des cultures, les maisons de Hôi An, décorées par des motifs classiques vietnamiens et chinois, sont devenues représentatives de l’architecture française.

Nous trouvons encore les traces des Français dans de nombreux ouvrages tels que les marchés, les églises et les bureaux, mais aussi dans la gastronomie, dans les costumes et dans la médecine. L’architecture et la culture françaises font partie de l’architecture et de la culture de la vieille ville de Hôi An.

Les efforts des responsables de Hôi An et des propriétaires ont contribué en grande partie à la conservation des ouvrages architecturaux français répartis dans les rues de Nguyên Thai Hoc, de Bach Dang, de Trân Phu et de Phan Châu Trinh. En particulier, la rue de Phan Boi Châu abrite 77 ouvrages architecturaux français.

Reconnaissant les valeurs particulières de l’architecture française, la ville de Hôi An a l’intention de reconstituer une rue franco-vietnamienne.

Vers un espace culturel franco-vietnamien

Le Centre de la Culture, des Sports et de la Télévision de Hôi An a élaboré, depuis plus de 2 ans, le projet de reconstitution d'une rue culturelle franco-vietnamienne à Hôi An.

Selon le projet, la maison au n°33-35 de la rue Phan Bôi Châu a été choisie comme centre de coordination et d’organisation d’activités spéciales telles que des expositions d’art et d’architecture française et des défilés de mode française et européenne.

Les façades de certaines maisons des rues Nguyên Duy Hiêu et Pham Hông Thai ont également été convertie à l’architecture française pour attirer les touristes à Hôi An, en particulier les touristes européens.

En outre, la rue culturelle franco-vietnamienne organisera des spectacles de musique de rue, des cours d’enseignement du français, et des présentations de la cuisine française.

Lors de la séance de travail, Vincent Floreani s’est dit d’accord avec le projet de Hôi An. Il a hautement apprécié les efforts des responsables et de la population de Hôi An dans la préservation et la restauration des ouvrages architecturaux français. « Nous sommes prêt à aider Hoi An à reconstituer un espace culturel franco-vietnamien. Cela confirme les bonnes relations diplomatiques entre les deux pays. », a-t-il déclaré.

NDEL