Publication de la version vietnamienne du livre « De Gaulle et le Vietnam (1945 - 1969) »

Mardi, 07 mai 2019 à 10:37:32
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - À l’occasion du 65e anniversaire de la Victoire de Diên Biên Phu, le Centre culturel français (L’Espace), en collaboration avec la Maison d’édition de l’Université de la pédagogie, a organisé le 6 mai un séminaire pour présenter l’édition vietnamienne du livre « De Gaulle et Vietnam (1945 - 1969) » par le professeur Pierre Journoud.

Ce séminaire a enregistré la présence de nombreux orateurs, que sont le professeur Pierre Journoud, auteur du livre original en français ; le professeur associé-docteur Nguyên Thi Hanh, directrice adjointe du Centre d’Étude et de coopération francophones pour l'Asie et le Pacifique (CECOFAP) et consultante en chef du projet de coopération franco-vietnamienne dans le domaine de l’édition (Maison d’édition de l’Université de la pédagogie) ; le professeur associé-docteur Duong Van Quang, ancien directeur de l’Académie diplomatique du Vietnam, ancien ambassadeur du Vietnam auprès de l’UNESCO et de l’OIF ; le professeur-docteur Pham Quang Minh, recteur de l’Université des sciences sociales et humaines.

Publié en 2011 et écrit sur la base de la thèse de doctorat soutenue à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, « De Gaulle et le Vietnam » est l’œuvre du professeur-docteur Pierre Journoud, travaillant à l’Université de Montpellier. En ce moment-là, Pierre Journoud était encore boursier de thèse à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire de France et collaborateur au Centre d'histoire de l'Asie contemporaine.

Outre l’introduction et la conclusion, le livre est structuré en sept chapitres, respectivement comprenant « Le malentendu originel » (1945 - 1957), « Le mûrissement » (1958 - 1962), « Le tournant » (1963 - 1964), « L’impuissance » (1964 - 1965), « La réconciliation » (1965 - 1967), « L’initiative » (1967 - 1969), et « L’amertume » (1969).

À travers du prisme des dialogues entre français et américains, Pierre Journoud souhaite faire mieux comprendre les relations franco-vietnamiennes, le malentendu initial et aussi la réconciliation. Cet œuvre a également pour objectif de clarifier le processus de « décolonisation mentale » du général de Gaulle, comme l’ensemble de sa politique extérieure.

NDEL