Le navire d’exploration chinois Haiyang Dizhi 8 et son escorte ont quitté les eaux territoriales vietnamiennes

Vendredi, 09 août 2019 à 12:48:27
 Font Size:     |        Print
 

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le navire d’exploration chinois Haiyang Dizhi 8 et son escorte ont arrêté leurs activités de prospection géologique et quitté la zone économique et le plateau continental sud-est du Vietnam, lesquels ont été identifiés conformément à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

C’est ce qu’a déclaré la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, en répondant à la question des journalistes concernant la pénétration des navires chinois dans les eaux territoriales vietnamiennes.

« Ces derniers jours, le Vietnam a maintes fois demandé aux autres pays de respecter sa souveraineté territoriale, ainsi que ses droits souverains et de juridiction conformément au droit international », a-t-elle indiqué, affirmant que le Vietnam avait toujours fait preuve de bonne volonté et était disposé à dialoguer avec les pays concernés, en vue du maintien de la paix, de la stabilité et du développement en Mer Orientale et du renforcement de l’amitié et de la coopération entre les nations.

* S’agissant des efforts du Vietnam pour empêcher le fait que les produits étrangers destinés à l’exportation dans un pays tiers soient faussement présentés comme fabriqués au Vietnam, la porte-parole Lê Thi Thu Hang a souligné :

« Le Vietnam est déterminé à prévenir et à sanctionner strictement toute fraude commerciale et toute falsification de l’origine des produits sur son marché ainsi que dans les activités d’import-export afin de protéger les intérêts légitimes des entreprises et des consommateurs vietnamiens. »

À ce propos, les ministères concernés appliquent sérieusement le plan adopté par le Premier ministre relatif au renforcement de la gestion étatique sur les comportements protectionnistes et les fraudes sur l’origine de produits, a-t-elle indiqué.

Selon Lê Thi Thu Hang, le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a élaboré des critères clairs pour les produits qui sont d’origine vietnamienne. Les services douaniers et les autres organes compétents renforcent la surveillance des importations et des exportations, en particulier vis-à-vis des produits qui présentent le plus de risque de fraude commerciale. Toute infraction sera sévèrement punie.

Les organes vietnamiens compétents intensifient également leur coopération avec les organes compétents des autres pays afin de découvrir et traiter à temps opportun les infractions, a-t-elle souligné.

NDEL