34e sommet de l’ASEAN

Le PM Nguyên Xuân Phuc souligne l’importance de la solidarité au sein de l’ASEAN

Lundi, 24 juin 2019 à 11:17:16
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc à la séance plénière du 34e Sommet de l’ASEAN. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le 23 juin, après la cérémonie d’ouverture du 34e sommet de l’ASEAN, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et les dirigeants de l’ASEAN ont assisté à une réunion restreinte pour discuter de manière approfondie des questions régionales et internationales.

Lors de la réunion, les préoccupations se sont surtout concentrées sur les conséquences possibles de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Les dirigeants ont affirmé que l’ASEAN devrait renforcer sa solidarité et élaborer à l’unanimité des mesures appropriées pour minimiser les impacts négatifs et s’adapter efficacement aux nouvelles circonstances. Dans ce contexte, ils ont tous apprécié l’adoption par l’ASEAN d’un document sur le point de vue de l’ASEAN sur la région indopacifique.

Les pays ont salué les progrès dans les négociations sur le code de conduite en Mer Orientale entre l'ASEAN et la Chine, jugeant nécessaire d’élaborer un COC effectif, efficace et internationalement reconnu.

Prenant la parole à cette occasion, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné l’importance de la solidarité et le consensus au sein de l’ASEAN dans la construction d’une communauté commune. Il a plaidé pour l'urgence de maintenir des relations franches et sincères entre les pays membres, de respecter la diversité et les différences et de s’abstenir de porter atteinte aux sentiments et aux intérêts de chacun. Il convient, selon lui, d'avoir un esprit ferme dans ses relations avec les partenaires.

Le chef du gouvernement vietnamien a affirmé qu’en 2020, le Vietnam, en tant que président de l’ASEAN et membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, œuvrerait de concert avec l’Indonésie pour renforcer la position de l'ASEAN et les relations ASEAN – Organisation des Nations Unies. Il a souhaité bénéficier du soutien des autres pays pour bien assumer ces rôles.

En ce qui concerne le dossier de la Mer Orientale, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a indiqué que l’ASEAN devrait à la fois encourager le dialogue et la coopération, et être franche et responsable sur les évolutions susceptibles d'avoir un impact négatif sur l'environnement de paix, de sécurité et de stabilité de la région

NDEL