Huu Ngoc: une travée du pont culturel entre le Vietnam et le monde

Jeudi, 22 mai 2014 à 14:55:20
 Font Size:     |        Print
 

Photo: VNP

Nhân Dân en ligne - Huu Ngoc est né en 1918 à Hanoi, dune famille originaire de la prestigieuse ancienne province de Kinh Bac (aujourd'hui Bac Ninh). On dit de lui que cest une travée du pont culturel entre le Vietnam et le monde.

Pages culturelles

Doté d'une rare érudition et servi par de vaste connaissances linguistiques (français, anglais, allemand, idéogrammes chinois), il a fait connaître aux Vietnamiens de nombreuses cultures étrangères à travers une série de livres attrayants tels que: Portrait de la culture française, Un coin de ciel nordique: Culture suédoise, Dossier sur la culture américaine, Des fleurs de cerisier à l'électronique: culture japonaise, Clés pour connaître et comprendre le Laos etc...

Pour présenter la culture vietnamienne aux étrangers, en dehors des livres (Anthologie de la Littérature vietnamienne, Portrait de Hanoï, chansons populaires vietnamiennes...), Huu Ngoc écrit depuis une décennie une rubrique culturelle hebdomadaire dans le Vietnam News et le Courrier du Vietnam. Chacun de ses articles est une petite histoire qui conduit le lecteur de surprises en surprises, lui permettant de découvrir les richesses insoupçonnées de la culture vietnamienne. Ces articles réunis ont été publiés sous le titre Esquisses pour un portrait de la culture vietnamienne (1995). L'ouvrage a été offert en 1997 comme cadeau officiel aux chefs d'Etats et autres participants du 7e Sommet de la Francophonie tenue à Hanoi. Une nouvelle édition révisée et augmentée est parue en anglais sous le titre de Wandering through vietnamese culture (1200 pages), ouvrage de référence pour tous ceux qui s'intéressent à la culture vietnamienne.

Les paroles du cœur

Au temps de la colonisation française, le jeune bachelier en philosophie Huu Ngoc choisit le Droit après le Lycée du Protectorat. Mais, il a abandonna la Faculté pour se lancer dans l'enseignement libre.

Il rallia la Révolution d'Août 1945 dès la première heure. Pendant la guerre de résistance contre la reconquête française, il servit dans l'Armée Populaire comme chef du Bureau de rééducation des ralliés et prisonniers de guerre européens et africains.

Depuis 1954, après Diên Biên Phu, devenu journaliste et écrivain, Huu Ngoc a eu l'occasion d'aller à l'étranger pour faire entendre la voix du Vietnam combattant pour son indépendance, la paix et sa culture. Depuis le lancement en 1986 de la politique de Dôi moi (Renouveau) qui a ouvert le pays au monde, il est de plus en plus sollicité par les visiteurs étrangers qui cherchent à comprendre la culture vietnamienne. Chaque année, il donne une cinquantaine de causeries aux étrangers, parfois plus de cent, pour de simples touristes, des professeurs, voire de hautes personnalités (présidents, ministres, sénateurs, ambassadeurs...).

Huu Ngoc a obtenu plusieurs distinctions: vietnamiennes (médailles du Combattant de l'Indépendance), suédoise (médaille de l'Etoile du Nord), françaises (Palmes Académiques, Mot d'or 2003)

50 ans de militantisme culturel

Les amis de Huu Ngoc l'appellent aussi "importateur et exportateur de culture". Un surnom qui lui va comme un gant. Depuis plus d'un demi-siècle, il fait ce métier sans faillir. Il a dirigé plusieurs revues (Le Vietnam en Marche, Etudes Vietnamiennes, Vietnam Cultural Window), les Éditions en langues Étrangères (Thê Gioi), écrit une vingtaine de livres. Il est président de deux fonds culturel (Suède-Vietnam et Danemark-Vietnam). Ces fonds s'attachent à préserver l'héritage traditionnel et à promouvoir la culture nouvelle, axant l'aide sur les régions déshéritées et les minorités ethniques.

Huu Ngoc écrit, parle, voyage, toujours fidèle à sa mission de pont culturel.

HOANG CHUONG - CONG HOAN/VNP