Mer Orientale: La mission du Vietnam à Genève envoie un communiqué à l'ONU

Jeudi, 22 mai 2014 à 09:41:21
 Font Size:     |        Print
 

Le lieu de fonctionnement de la plate-forme de forage Hai Duong 981 se situe entièrement dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam, à environ 120 milles nautiques de ses côtes. Photo : VNA/CVN

Nhân Dân en ligne - La mission du Vietnam auprès de l'ONU, de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et d'autres organisations internationales à Genève, a rendu public un communiqué sur les récentes évolutions en Mer Orientale, lequel a été transmis au Bureau de l'ONU, aux organisations internationales et aux agences de presse présentes à Genève.

Après avoir rappelé les agissements de la Chine depuis le 2 mai dernier, jour où elle a implanté sa plate-forme de forage pétrolier Haiyan Shiyou-981 en pleine zone économique exclusive (ZEE) et dans le plateau continental du Vietnam, ce communiqué a insisté sur l’atteinte à la souveraineté et aux droits souverains et de juridiction du Vietnam selon les termes de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982, la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) de 2002, ainsi que les accords de haut rang convenus par les deux pays.

Ce communiqué a souligné que sur la base de la poursuite du dialogue pour trouver des mesures pacifiques, le Vietnam a ouvertement communiqué avec la Chine une vingtaine de fois sur cette affaire à travers différents canaux entre le ministère vietnamien de la Défense et l'attaché militaire de l'ambassade de Chine à Hanoi, des échanges entre le directeur exécutif du groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam (PetroVietnam) et le président de la compagnie nationale du pétrole off-shore de Chine (CNOOC)... Le ministère vietnamien des Affaires étrangères (AE) a également communiqué 8 fois avec la partie chinoise à Hanoi comme à Pékin, notamment par une conversation téléphonique du 6 mai intervenue entre le vice-Premier ministre et ministre des AE, Pham Binh Minh et le conseiller d'État chinois Yang Ziechi.

Ce communiqué comprend en annexe une carte sur la position de la plate-forme Haiyan Shiyou-981, le discours du Premier ministre Nguyên Tân Dung au 24e Sommet de l'ASEAN, le rapport des ministres des AE sur les évolutions en Mer Orientale, les points essentiels des protestations de l'opinion publique sur les agissements de la Chine après qu’elle ait installé sa plate-forme.

Compte tenu des preuves historiques incontestables que le Vietnam détient, il est à nouveau demandé à la Chine de retirer immédiatement sa plate-forme et ses navires de la ZEE vietnamienne. Le gouvernement vietnamien demande aux gouvernements de tous les pays à élever la voix pour critiquer les actes insensés de la Chine et lui exiger de retirer sa plate-forme et de respecter les droits et les intérêts de tous les pays bordant la Mer Orientale conformément à la CNUDM. Ces agissements portent atteinte à la liberté et à la sécurité de la navigation en Mer Orientale et menacent directement la paix, la stabilité et la coopération dans la région comme dans le monde.

VNA/CVN