Ouverture de la réunion des ministres sur le TPP à Singapour

Mercredi, 21 mai 2014 à 16:56:50
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Lundi, la conférence de deux jours des ministres des 12 pays parties aux négociations de l’accord de Partenariat Trans-Pacifique (TPP) a commencé à Singapour. Le chef de la délégation du Vietnam est le Vice-Ministre de l'Industrie et du Commerce Trân Quôc Khanh.

Avant cette conférence, les administrateurs et les hauts experts des 12 pays partis aux négociations du TPP, l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les États-Unis et le Vietnam, se sont rencontré à Hô Chi Minh-Ville du 12 au 15 mai.

Ces derniers se sont consacrés sur des points en suspens comme l'accès au marché des biens et des services, la propriété intellectuelle, l'investissement, l'environnement, les entreprises publiques et les services financiers. Ces points seront également discutés lors de la réunion multilatérale et bilatérale dans le cadre de la Conférence ministérielle, en particulier ceux qui n'ont pu faire l’objet d’un accord comme la propriété intellectuelle ou la réforme des secteurs économiques publics, en de réduire les désaccords entre pays développés et pays en développement.

Selon l’agence de presse japonaise Kyodo, M. Akira Amari, ministre d'État en charge des négociations du TPP, a déclaré que les parties vont "commencer leur évaluation des progrès réalisés durant les dernières négociations." Toutefois, cette conférence ne devrait pas donner lieu à une proposition d'accord, seulement des orientations des négociations à venir.

Selon de nombreux observateurs, bien que les pays devraient bientôt achever leurs négociations, cette conférence est seulement l'occasion pour 10 pays d'évaluer les derniers obstacles à ces négociations, notamment des désaccords entre le Japon et les États-Unis, les deux plus grandes économies parties au TPP. En effet, le Japon veut maintenir des tarifs sur certains produits agricoles comme le bœuf, le porc, le riz, le blé et les produits laitiers, tandis que les États-Unis demandent la levée des barrières non tarifaires dans l'industrie automobile.

Le même jour à Singapour, le Japon et les États-Unis négocieront bilatéralement certains points en suspens. Le Japon aura également des entretiens bilatéraux avec six autres pays, dont le pays d'accueil, Singapour, en marge de cette conférence ministérielle sur le TPP.

NHÂN DÂN/PCV