Immobilier : La mégapole du Sud fait le plein de logements sociaux

Mercredi, 21 mai 2014 à 11:53:09
 Font Size:     |        Print
 

Le pays aurait besoin de plus d’un million de logements sociaux, dont 130.000 à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Hô Chi Minh-Ville a mis en œuvre tout un nombre de projets au cours de ces dernières années dans l’objectif d’accélérer le développement de nouveaux logements sociaux dans la ville

Les statistiques du Ministère de la Construction montrent que la demande en logements sociaux augmente continuellement. Le pays aurait besoin de plus d’un million de ce type de logements, dont 130.000 à Hô Chi Minh-Ville. Pour y répondre, la ville s’est donné jusqu’à 2015 pour construire 21.750 appartements d’une superficie totale de plus de 1.750.000 m2. Dans le même temps, la ville s'efforce de relocaliser et de reconstruire 25 anciens immeubles détériorés d’une superficie totale de 350.000 m2, soit environ 6.500 appartements.
En 2013, la ville disposait de 31 projets de construction concernant près de 28.500 logements sociaux. Plusieurs d’entre eux ont été achevés, comme les appartements Dông Hung 2 (12e arrondissement), 242/16 Bà Hom et 241/1/25C Nguyên Van Luong (6e arrondissement), 157/R8 Tô Hiên Thành (10e arrondissement), 19/19 Lac Long Quân et 171A Hoàng Hoa Thám (district de Tân Bình) et 26 Nguyên Thuong Hiên (district de Go Vâp).
Au premier trimestre 2014, la ville a développé 2,16 millions de m2 de surface de logements, ce qui représente 27% de l’objectif fixé à 8 millions de m2. Les autorités de la ville envisagent aussi de convertir deux espaces commerciaux en logement sociaux. De plus, la ville a achevé la construction de deux immeubles de 1.800 appartements, sur un total de surface de 135.000 m2. Jusqu’à la mi-février 2014, elle disposait de 498 clients qui ont signé une convention de crédit avec la banque selon le programme de prêts pour l'aide au logement (paquets 30.000 milliard de dôngs du Gouvernement) dont 127 clients du programme de logement social.
Le projet de logement social le plus typique de Hô Chi Minh-Ville est de toute évidence le projet HQ Plaza, construit par l’entreprise immobilière Hoàng Quân. Plus de 1.000 locaux commerciaux ont été convertis en appartements sociaux. Composé de 4 bâtiments de 23 à 24 étages, le projet couvre une superficie de plus de 35.000 m2 pour un investissement total de 1.500 milliards de dôngs.
D’un tout autre type, le projet Appartement Carilon (rue Hoàng Hoa Thám, district de Tân Bình) est le premier type de logement social à Hô Chi Minh-Ville qui ne fait pas appel au budget de l’État.

Quelques points à améliorer
Ces dernières années, le nombre de projets de logements sociaux a considérablement augmenté pour répondre aux besoins des personnes à faible revenu. Pourtant, le marché ne répond pas entièrement aux attentes de la population. Les impacts sur l'ensemble du marché de l'immobilier sont encore limités. Il y a plusieurs raisons à cela : premièrement, les mesures incitatives ne sont pas si attrayantes qu’elles le prétendent ; deuxièmement, les investisseurs rencontrent des difficultés à accéder à des prêts ; et dernièrement, les entreprises regrettent l’absence d’aides financières pour le développement d'infrastructures.
Selon Lê Hoàng Châu, président de l’Association de l’immobilier de Hô Chi Minh-Ville, la croissance du segment du logement social pourrait contribuer à la reprise du marché de l'immobilier. L’État doit toutefois s’appuyer sur des politiques d’encouragement et soutenir l’emprunt des investisseurs qui participent à la construction de logements sociaux.
Truong Anh Tuân, directeur général de la société immobilière Hoàng Quân, voit les choses de la même façon. Pour lui, un politique d’encouragement pour les investisseurs est indispensable et ces derniers devraient même pouvoir déduire certains frais de leurs impôts sur le revenu.
Hô Chi Minh-Ville a soumis au gouvernement une politique d'exemption de 100% des taxes sur la valeur ajoutée et sur l'impôt pour les projets de construction de logements sociaux, ainsi que les projets de transformation des immeubles commerciaux en appartements sociaux. La ville propose également de permettre aux investisseurs de diviser les grands appartements en plusieurs petits, de façon à diversifier rapidement l'offre de logements sociaux

VNA