Lê Van Thoi, le scientifique qui s’est distingué pour son savoir hors pair.

Vendredi, 16 mai 2014 à 11:33:48
 Font Size:     |        Print
 

Le professeur Lê Van Thoi. Photo : CTV/CVN

Nhân Dân en ligne - Né en 1917 (Année du Serpent Dinh Ti) dans le district de Go Dâu, province de Tây Ninh (Sud), le professeur Lê Van Thoi s’est distingué pour son savoir hors pair.

Après le baccalauréat, Lê Van Thoi a reçu une bourse du gouvernement français pour faire ses études universitaires en France. En 1942, il a obtenu le diplôme en physique et chimie en tant que «premier lauréat au concours». En 1947, cet ingénieur en chimie a défendu avec succès sa thèse de doctorat, mention très bien. Entre 1947 et 1956, Lê Van Thoi a été responsable de plusieurs travaux de recherches spécialisés en chimie organique, assumant le poste de chef du Comité d’études sur le pin de l’Institut universitaire de Bordeaux, France. Entre 1956 et 1958, il a été chef du Comité d’études biologiques spécialisées en substances cancérogènes, relevant du Service d’exploitation du tabac et de l’allumette de Paris.

Le professeur a été titulaire de deux grands prix : Prix Prévost et Prix de la Maison de l’Indochine.

De retour au Vietnam en 1958, le professeur scientifique Lê Van Thoi a assumé tour à tour plusieurs fonctions importantes dans le secteur de l’enseignement universitaire et aussi dans les recherches scientifiques, comme : chef du Département des sciences de l’Université de Saigon (Université de Hô Chi Minh-Ville de nos jours), directeur de l’Institut universitaire de Saigon, chef du Département général de l’énergie atomique, président du Comité de recherches scientifiques, directeur de la Bibliothèque des sciences… Outre des travaux scientifiques concernant la chimie moderne, il s’est intéressé en particulier à la mise sur pied d’une terminologie contemporaine du Vietnam, un ouvrage d’études important entamé par le célèbre professeur Hoàng Xuân Han. En 1970, Lê Van Thoi a créé le Comité d’élaboration des noms scientifiques spécialisés (relevant de l’ancien ministère de l’Éducation de Saigon).

Après 1975, date de la réunification nationale, le professeur Lê Van Thoi a continué d’enseigner à l’Université de Hô Chi Minh-Ville, assumant en même temps le poste de président de l’Association des intellectuels patriotes de la métropole du Sud. Et d’être député à l’Assemblée nationale du Vietnam entre 1975 et 1983. Il est décédé en 1983, à l’âge de 66 ans.

NGHIA DAN/CVN