L’île de Cô Tô - une perle de la nature

Dimanche, 16 juillet 2017 à 10:10:13
 Font Size:     |        Print
 

Une nouvelle vie dans le district insulaire de Cô Tô. Photo: DH/NDEL.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Il n’est pas facile de réserver un hôtel sur l’île de Cô Tô ces jours-ci, parce qu’il y a des milliers de touristes qui la visitent, notamment en été. Qu’est ce qui fait le charme et l'attrait de cette île?

Située à l'Est de la province de Quang Ninh (au Nord-Est), le district insulaire de Cô Tô comprend trois îles principales: Cô Tô, Thanh Lân, et Trân, ainsi que plusieurs autres petits îlots.

Cette destination séduit les touristes non seulement par sa nature encore préservée, ses splendides plages, ses fruits de mer, mais encore par l’amélioration de la vie de ses habitants locaux et le développement rapide du tourisme à orientation écologique.

Des drapeaux du Vietnam flottent au vent, sur les bateaux au milieu de la mer. Photo: DH/NDEL.

Je me souviens de l'instant où j'ai posé mes premiers pas sur l’île de Cô Tô. C’était un jour ensoleillé de la fin du mois de juin. Autour de moi s'étendaient les plages, de vastes forêts de filaos, et…des drapeaux du Vietnam flottant au vent, sur les bateaux au milieu de la mer, sur le phare, point culminant de l'île et devant les maisons.

L’odeur agréable de la mer, le vert de la forêt et les sourires des habitants locaux m’ont aidé à dissiper la fatigue de la vie quotidienne.

Notre groupe a loué une voiture électrique au prix de 600.000 dôngs/jour pour 4 personnes, pour la découverte de cette île magnifique.

Au centre du district insulaire de Cô Tô. Photo: DH/NDEL.

À noter que depuis le mois de mai 2012, le Comité populaire du district de Cô Tô a testé un circuit touristique en voiture électrique, moyen de locomotion pratique et écologique. Et depuis, ce type de véhicule est devenu populaire sur cette île.

En empruntant les chemins serpentant dans les bois, nous sommes allés au phare, qui, d’une hauteur de 100m, est considéré comme le «toit» de l'île. Depuis son sommet, nous avons eu le privilège d’admirer le vaste panorama qui s'offrait à nous : la mer, les îles et les îlots, les monts et les collines, les bateaux, les maisons, et des forêts à perte de vue. À ce moment-là, j’ai eu l’impression de me faire engloutir par la beauté et la puissance de la nature et de faire partie intégrante de la majesté de ce paysage.

Les récifs de Mong Rông (Griffes du Dragon). Photo: DH/NDEL.

Pas loin de là, ce sont les récifs de Mong Rông (Griffes du Dragon), appelés encore Câu Mi, qui couvrent plus de 40ha et 2 km de long, selon une direction Nord-Est - Ouest-Sud. Ces récifs sont formés de couches de roches sédimentaires érodées par l'eau de mer depuis des milliers d'années, créant des formes uniques. C’est le meilleur endroit pour contempler le lever du soleil sur l'île.

Il s’agit d’une combinaison unique entre roches et océan. En arrivant à cette destination, incontournable pour les visiteurs, nous avons vraiment été surpris de voir les montagnes majestueuses s’étendre vers la mer comme les griffes d’un dragon.

Ces récifs sont formés de couches de roches sédimentaires érodées par l'eau de mer depuis des milliers d'années, créant des formes uniques. Photo: DH/NDEL.

Longeant la rue de Tinh Yêu (chemin de l'amour), nous sommes arrivés aux plages sableuses de Van Chay et Hông Vàm, considérées comme les plus belles de Cô Tô. Allongés sur le sable, nous avons admiré le va-et-vient des vagues. Comme nous, beaucoup y viennent pour se relaxer et profiter de la nature.

La plage de Hông Vàn animée tout au long de l'été. Photo: DH/NDEL.

Et une autre plage tranquille. Photo: DH/NDEL.

Nous avons ensuite passé la nuit au centre de ce district insulaire. Une ambiance animée de musique, des jeux de rue, des lumières des hôtels, des restaurants, des boutiques de souvenirs…

Nous avons fait un festin de fruits de mer de toute sorte dans un restaurant à côté de la plage, dégustant lentement une bière avec de nouveaux amis. Nous dansions et chantions ensemble, sur la plage, avec les vagues.

DH/NDEL