Le tourisme « homestay » à Sa Pa attrayant pour les visiteurs

Jeudi, 11 janvier 2018 à 11:13:49
 Font Size:     |        Print
 

Les rizières en terrasses de Sa Pa à Lao Cai. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne - Aux premiers jours de l’année, les villages du district de Sa Pa dans la province de Lào Cai (au Nord) attirent de nombreux visiteurs pour découvrir la culture originale des ethnies minoritaire dans cette localité. La réservation des services « homestay » (hébergement chez l’habitant) aux villages Lao Chai, Ta Van et Ta Phin affiche toujours pleine .

* Tourisme « homestay » attrayant des visiteurs

Le tourisme "homestay" à Sa Pa attrayant pour les touristes étrangers. Photo: VNA

Il s’agit d’une forme destinée aux visiteurs aimant l’expérience et la découverte des coutumes des gens locaux. Durant leurs séjours chez l’habitant , les visiteurs ont l’occasion de manger, de vivre et de travailler ensemble la famille du maitre de céans pour découvrir les traits culturels originaux . La commune de Ta Van est située dans la vallée de Muong Hoa, aux pieds de la chaîne Hoàng Liên Son, attire les visiteurs dès les premiers paysages de son cadre naturel, avec les rizières en terrasses ondulant, des montagnes qui se succèdent sans fin, et des maisons à Ta Van qui gardent encore les traits rustiques entourés de la verdure des montagnes et forêts.

Le touriste néozélandais, Patrick O’Regan a confié : « Je sais Sa Pa par l’intermédiaire des amis qui y ont voyagé, de retour, ils ont réservé bon nombre de compliments sur la nature et la culture originale du Vietnam. Souhaitant que mes enfants accueillent un Nouvel An particulier et profitent de l’ambiance des premiers jours à la campagne, ma famille a choisi le circuit touristique « homestay », pour nous permettre de nous installer chez l’habitant dans un village et de découvrir leurs coutumes ».

* De nombreux services liés à la culture autochtone

Dev Dervesh, touriste indien, logé « homestay » au The little Mông House au village Giàng Tà Chai des Môngs, commune de Ta Van a fait savoir qu’en y passant trois premiers jours de l’année, il trouve intéressante la culture des ethnies minoritaires de ce village. Les minorités ethniques l’impressionnent, il prévoit de séjourner 3 jours de plus pour son voyage au Vietnam.

Les visiteurs au village de Cat Cat à Sa Pa. Photo: VNA

En plus des gîtes chez l’habitant, il existe des entreprises investissant dans les « homestays » au village de Ta Van en conformité avec les modalités modernes, mais qui gardent toujours l’âme de la culture autochtone attirant de nombreux visiteurs. Selon le directeur de la Sarl touristique de la découverte du Vietnam, Dô Trong Nguyên, en plus de la location sous forme de gîte, il y a encore des bains les tisanes de feuilles médicinales de l'ethnie minoritaire Dao rouge de Sa Pa et l’offre des plats traditionnels des ethnies Mông, Giay, etc.

Selon lui, les « homestay » dans ce village accueillent 10 clients chaque jour et 30 clients utilisant d’autres services. Les « homestay » à Sa Pa créent un attrait spécial pour les visiteurs aimant l’expérience du tourisme communautaire imprégné d’identité culturelle des ethnies minoritaires locales. Les traits originaux de la participation à l’habitat, aux activités culinaires et à la vie des gens locaux ont apporté aux visiteurs des expériences intéressantes.

Selon le vice-président du comité populaire de la province du district de Sa Pa, Lê Manh Hao, ce district dispose actuellement près de 500 homestays, avec 6 000 chambres, dont 174 homestays dans les communes de Ta Van, Lao Chai, Hâu Thào, Nâm Sài, Ta Phin, Ban Hô, Thanh Phu et Thanh Kim, avec 2 800 lits. Ces homestays sont capables d’accueillir près de 3 000 visiteurs par jour. Le développement du tourisme communautaire « homestay » apportera des revenus aux habitants locaux, contribuant à la préservation de l’identité culturelle de cette localité.

NDEL