Plan directeur de développement du tourisme au plateau calcaire de Dông Van

Mardi, 26 décembre 2017 à 10:54:47
 Font Size:     |        Print
 

Le plateau calcaire de Dông Van, province de Hà Giang. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a approuvé un plan directeur de développement du tourisme au plateau calcaire de Dông Van d’ici 2025 et vision pour 2030, selon lequel ce plateau devrait attirer 1,1 million de visiteurs d’ici 2030 dont plus de 380.000 étrangers, générant par la même occasion un chiffre d’affaires de l'ordre de 5.000 milliards de dôngs.

Le plan porte sur le développement de cinq zones touristiques : le tourisme culturel et spirituel dans la commune de Pai Lung du district de Meo Vac ; le tourisme d'aventure au col de Ma Pi Leng ; le tourisme écologique et la convalescence dans les communes de Thai An, de Quyêt Tien et de Nam Dam du dstrict de Quan Ba.

Il aborde également le développement des produits touristiques typiques comme « un jour de Pao », le « marché de l'amour de Khau Vai », « un jour à la résidence de la famille des Vuong », « faire les travaux des champs avec les Mông à Mèo Vac », des rues piétonnes et fêtes dans le Vieux quartier de Dông Van, les vols en montgolfière et en parapente, une croisière sur le fleuve Miên.

La province de Hà Giang a reçu en décembre 2010 le certificat de reconnaissance du parc géologique du plateau calcaire de Dông Van en tant que membre du Réseau mondial des parcs géologiques (Global Geoparks Network-GGN). Il s'agit du premier parc géologique du Vietnam et du deuxième de l'Asie du Sud-Est à recevoir ce titre.

Situé à une altitude comprise entre 1.000 et 1.600 m, ce plateau calcaire est le plus vaste du Vietnam, fruit d'une longue évolution géologique avec la présence de sédiments du Cambrien-Ordovicien (600-400 millions d'années), du Dévonien (390-360 millions d'années), du Carbo-Permien et du Trias (360-310 millions d'années).

Il abrite 17 ethnies minoritaires, plus de 20 types de paysages karstiques ainsi qu'un réseau étendu de cavernes. Avec 17 espèces fossiles, ce site est l'une des régions calcaires les plus exceptionnelles du Vietnam.

VNA/NDEL