Le « pho » et le « nem » sont devenus populaires à Moscou

Mercredi, 13 décembre 2017 à 11:53:06
 Font Size:     |        Print
 

Les visiteurs viennent à la fête pour faire des achats ou déguster des plats traditionnels vietnamiens. Photo: Sputnik

NhânDân en ligne - Le « pho » (souple de nouilles à la viande de bœuf ou de poulet) est devenu populaire à Moscou. C’est le constat qui a été fait lorsd’une fête de la gastronomie de rue du Vietnam, organisé ce week-end au Centre culturel et commercial de Hanoi à Moscou.

Plus de 30 restaurants et cafés vietnamiens à Moscou y ont participé. Cette fête de la gastronomie a également attiré des chefs cuisiniers de laGéorgie, de l’Ouzbékistan ou du Japon, qui travaillent à Moscou.

Lors de la fête, les visiteurs pouvaient déguster les plats mondialement connus comme le « nem », le « pho » et des dizaines des plats de rue simples et originaux, dont le « banh mi patê» (sandwich au pâté), le « banh duc », le « banh cuôn » (raviolis), le « bun thang » (soupe avec vermicelles de riz, du poulet, du porc et des crevettes), le « bun bo Huê » ( soupe vietnamienne aux vermicelles de riz ), etc.

Le « pho » attire de nombreux visiteurs de Moscou. Photo: Incentra

De plus, la fête présentait également des stands où les visiteurs pouvaient acheter des produits agricoles vietnamiens comme le café, le thé, des fruits et des cadeaux-souvenirs.

Selon Sputnik, la fête a accueilli des milliers de visiteurs chaque jour, qui sont des Vietnamiens, notamment ceux résident à Moscou depuis longtemps, et des Russes.

De nombreux jeunes russes, qui font des étudesde langue, d’histoire et de culture dans les universités russes à Moscou, y viennent pour faire connaissance avec la gastronomie traditionnelle du Vietnam.

La fête a également attiré les Russes qui avaient travaillé au Vietnam ou y sont allés en voyage.

NDEL