Le «homestay» prend ses quartiers à Hanoï

Lundi, 09 octobre 2017 à 10:39:45
 Font Size:     |        Print
 

Le «homestay» à Hanoï est très populaire auprès des jeunes. Photo : CVN.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le séjour chez l’habitant, communément appelé «homestay», pour s’immerger dans la culture d’une région, est en plein boom au Vietnam. Hanoï ne fait pas exception à la règle.

C’est un fait. Le nombre de touristes autonomes augmente de plus en plus à travers le monde. Ces personnes aiment l’exploration et ont une préférence pour le séjour chez l’habitant. L’idée est de découvrir la culture locale au plus près.

À Hanoï, depuis deux ans, le «homestay» prend du galon. La plupart des lieux d’hébergement se trouvent au centre-ville, dans le Vieux quartier. Les visiteurs peuvent par exemple opter pour un séjour tout confort au Momento Homestay ou au Annie’s Little Hanoi, rue Tràng Thi (arrondissement de Hoàn Kiêm), lequel est conçu suivant le style architecturel de la capitale des années 1990.

Pour tous les goûts et toutes les bourses

Situé dans la rue Trân Quy Cap (arrondissement de Dông Da), le «homestay» Madame Nguyêt Home 1 est un endroit idéal pour les gastronomes. Ici, les touristes peuvent aller directement au marché (sous bonne escorte) et se faire préparer un repas hanoïen sur mesure par le propriétaire des lieux. Il leur est possible aussi de faire les excursions qu’ils veulent comme le Temple de la Littérature, le Musée des beaux-arts, la prison de Hoa Lo, ou simplement de flâner dans les rues de la capitale en s’arrêtant de temps en temps pour boire un succulent café glacé (noir ou au lait), un verre de bière fraîchement brassée (bia hoi) rue Ta Hiên, des smoothies ou du thé vert.

Il existe aussi une nouvelle tendance avec la location d’appartements tout équipés : chambres, salle à manger, salle de sport, balcon, jardin... Une formule très populaire dans le quartier du lac de l’Ouest (arrondissement de Tây Hô). Autre option, en banlieue cette fois-ci : la villa. Comme dans le district de Soc Son avec Xanh Villa, Hidden Villa ou Green Villa, pour ne citer qu’elles.

Senji Nakajima, un touriste japonais, est enchanté : «Cela fait plusieurs fois que je voyage à Hanoï. Je ne m’y suis jamais ennuyé, car c’est une ville qui évolue à vitesse grand V. Désormais, c’est l’avènement du +homestay+, avec tous les styles. Ce service est très attrayant !».

CVN/NDEL