Dans un match fou, Chadli offre la victoire aux diables rouges sur le fil

Mardi, 03 juillet 2018 à 10:51:15
 Font Size:     |        Print
 

Photo : FIFA.

Nhân Dân en ligne - Menés 0-2, les Belges sont parvenus à renverser la situation. Vertonghen, Fellaini et Chadli ont permis aux Diables Rouges de s'imposer (3-2). Ils retrouveront le Brésil en quarts de finale, vendredi soir.

Belgique-Japon 3-2

Belgique : Vertonghen (69e), Fellaini (74e), Chadli (90e+4)

Japon : Haraguchi (48e), Inui (52e)

Ce 8e de finale à Rostov a été fort en émotions. Un match à rebondissements qui a permis de voir les Belges renverser complètement des Japonais bien malheureux. Surtout une rencontre qui a mis en lumières les limites, mais également les forces des Diables Rouges, imprévisibles de bout en bout. Après un démarrage poussif, ils se sont montrés menaçants par Lukaku (25e), Hazard (27e) et Kompany (28e), mais n’ont pas réussi à concrétiser leur domination. Et ils allaient le payer cher. Après la pause, les Japonais ont semblé comme transcendés. Haraguchi, en profitant d’une mauvaise interception de Vertonghen (0-1, 48e), et Inui, d’une belle frappe lointaine (0-2, 52e) ont ainsi longtemps assommé des Belges malheureux sur un poteau trouvé par Hazard entre temps (49e).

Martinez, le coaching gagnant

Mais le coaching de Roberto Martinez va porter ses fruits. Les entrées de Fellaini et Chadli ont changé le scénario de la rencontre. Après la réduction du score de Vertonghen, sur une tête lobée (1-2, 69e), Fellaini a été récompensé de sa bonne entrée en jeu en égalisant de la tête suite à un bon centre de Hazard (2-2, 74e). Le dernier quart d’heure a alors été complètement fou. Chaque gardien a brillé mais c’est finalement la Belgique, sur un contre, qui a enterré les espoirs japonais. Sur un centre de Meunier, Lukaku a laissé passer pour Chadli, héros d’un soir en ajustant de près Kawashima (3-2, 90e+4). Les Diables Rouges peuvent exulter, ils filent en quarts comme en 2014 et affronteront le Brésil vendredi (20h).

LeFigaro/NDEL