Médias chinois : Les gagnants de la 2e place au Championnat d’Asie U23 2018 sont toujours des « chevaux noirs surpuissants »

Dimanche, 28 janvier 2018 à 02:00:25
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Des « chevaux noirs surpuissants », c’est ce que les médias chinois appellent l’équipe vietnamien au Championnat d’Asie U23 2018.

Peu de temps après la fin des 120 minutes de la finale du Championnat d’Asie U23 2018 entre le Vietnam et l’Ouzbékistan, tous les yeux des amoureux de football s’orientent vers la sélection nationale vietnamienne.

Dans la série d’informations éditée par les médias du pays d’accueil (la Chine) tels que Sina, Sohu, Dongqiudi, etc. le site web 163.com a publié un long article saluant le match des joueurs vietnamiens, voici le résumé :

« Dans un après-midi blanc de neige, l’équipe vietnamienne ne pouvait pas continuer à battre des records en finale, mais elle est devenue pour toujours le héros et ses joueurs des « chevaux noirs surpuissants » dans le cœur des supporteurs.

Le Vietnam a forcé l’Ouzbékistan à jouer les prolongations. Mais il a été mis en échec avec le score de 2 à 1 lors des dernières minutes. Auparavant, le Vietnam avait créé un spectacle « à contre-courant » surprenant le Qatar durant la demi-finale.

Après l’élimination de l’équipe chinoise dans la phase des groupes, le Championnat d’Asie U23 2018 n’attirait plus les fans locaux. Mais au seuil de la finale, l’attrait des « chevaux noirs vietnamiens » sur la carte médiatique asiatique n’a cessé d’augmenter malgré la neige dans la ville chinoise de Changzhou. L’équipe vietnamienne a brillé, soufflant un esprit de feu pour tous les fans vietnamiens. Le Vietnam était considéré comme une « corbeille de ballon ». Mais, il est finalement entré en finale.

Le football chinois doit être vigilant. Face aux progrès du football aséanien, en particulier le football des jeunes, le sport chinois doit faire plus attention.

Ces succès du Vietnam dans ce tournoi international sont dûs au professionnalisme de ses jeunes équipes de football, parmi lesquelles la mise en œuvre d’académies de football comme HAGL, Hanoï, etc.

Une jeunesse forte est estimée en tant que dynamisme du pays, en particulier dans le football. Le sport chinois ne peut plus perdre de temps. »

NDEL