Hoàng Xuân Vinh : « La confiance et le sérieux définissent la victoire »

Dimanche, 24 décembre 2017 à 03:51:26
 Font Size:     |        Print
 

Le premier vietnamien champion olympique Hoàng Xuân Vinh. Photo : Minh Duy/NDEL.

Nhân Dân en ligne - « La confiance et le sérieux définissent la victoire », a déclaré Hoàng Xuân Vinh, premier vietnamien champion olympique à l’épreuve au pistolet à 10 mètres aux Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro, et médaille d’argent au pistolet à 50 mètres quelques jours plus tard, qui a accordé, le 22 décembre, une interview au Journal Nhân Dân (Le Peuple).

Journaliste : Qu’est-ce que vous pensez de l’énorme attente des supporteurs vietnamiens et également de la pression dans les prochaines compétitions internationales après la médaille d’or aux Jeux olympiques de Rio ?

Hoàng Xuân Vinh : Je me sens à l’aise envers l’attente du public vietnamien. Voire, je considère les encouragements des supporteurs comme une motivation dans les prochaines compétitions olympiques. Je vise toujours les objectifs les plus hauts. Mais il faut noter qu’il y aura plusieurs changements de règlementation dans le cadre des Jeux Olympiques d’Été de Tokyo 2020, y compris la suppression de l’épreuve du tir au pistolet à 50 mètres et l’ajout d’une épreuve double mixte. Il sera difficile d’y gagner une nouvelle médaille d’or. C’est pourquoi la sélection nationale vietnamienne nécessitera de s’entrainer au plus haut degré.

Comment vous préparez vous pour les prochaines compétitions internationales ?

Hoàng Xuân Vinh : Pour l’entraînement sportif dans le tir en particulier et dans les autres disciplines en général, une endurance physique et un esprit calme sont nécessaires. Non seulement les exercices physiques pour l’endurance et la souplesse, comme une course de 5 à 7 km chaque jour, la natation et le « zen » (accession à l’expérience directe de l’Éveil par la méditation silencieuse) sont importants, mais les tireurs de pistolet doivent également participer à de nombreux régimes spéciaux proposés par les experts.

Dans les compétitions sportives internationales, quelles sont les facteurs les plus importants ?

Hoàng Xuân Vinh : Les épreuves sportives internationales réunissent toujours les meilleurs joueurs du monde. C’est pourquoi chaque athlète doit avoir confiance et prendre au sérieux tous ses entraînements, avec une alimentation scientifique et la découverte de nouveaux programmes d’entrainements modernes. En outre, la musique et la lecture jouent un rôle important dans le maintien d’un esprit calme. Pour ma part, je respecte strictement les conseils des entraîneurs et experts pendant les Jeux olympiques, les Jeux d’Asie (ASIAD) et les Jeux de l'Asie du Sud-Est (SEA Games).

Que pensez-vous de votre parcours durant ces 19 dernières années ?

Hoàng Xuân Vinh : À partir de l’apprentissage du tir à l’âge de 20 ans, j’ai dû faire face à diverses difficultés et challenges. Notamment, il me fallait m’affirmer pas-à-pas dans les compétitions nationales, régionales et internationales. L’obtention de la médaille d’or au tir au pistolet à 10 mètres et de la médaille d’argent aux 50 mètres aux Jeux olympiques de Rio 2016 est un bien inestimable pour le sport vietnamien. C’est le rêve de plusieurs générations de sportifs et de tous les entraîneurs et experts. Récemment, j’ai remporté une médaille de bronze dans le cadre de la Coupe du championnat de tir d’Asie qui s’était tenu au Japon.

Avez-vous quelques choses à partager avec la jeunesse du pays ?

Hoàng Xuân Vinh : Ces médailles ne rehaussent pas seulement la position du sport vietnamien sur la scène mondiale, mais aussi l’espoir des jeunes générations vietnamiennes de n’importe quelle profession lors de leur participation aux événements et tournois internationaux. Il nous faut surmonter le manque de confiance et la faiblesse psychologique, comme promouvoir la découverte de nouvelles connaissances, en criant notre fierté.

Merci Hoàng Xuân Vinh.

MINH DUY/NDEL