Jeux olympiques de Rio: Ban Ki-moon appelle à observer la traditionnelle trêve olympique

Lundi, 25 juillet 2016 à 23:49:41
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration: Duy Khanh/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le secrétaire général des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, a appelé, le 25 juillet, à observer la traditionnelle trêve olympique à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques de 2016, qui auront lieu à Rio de Janeiro, au Brésil, à partir du 29 juillet.

«J'appelle le monde entier à observer la trêve olympique en cessant toutes hostilités durant les Jeux olympiques et paralympiques de […] Rio», a déclaré le chef de l’ONU dans un message. «Même si un objectif aussi ambitieux peut sembler impossible à atteindre, nous devons, pour respecter l'esprit olympique, relever le défi», a-t-il ajouté.

Il a rappelé qu'aux Jeux olympiques, l'un des principaux objectifs pour les athlètes est d'établir de nouveaux records en transcendant leurs capacités.

«Dans le même esprit, j'appelle les parties belligérantes à déployer autant d'efforts pour faire taire les armes sur les champs de bataille que les sportifs pour conquérir des médailles», a-t-il dit, ajoutant que la trêve traduirait dans les faits les valeurs que les Jeux visent à promouvoir: le respect, l'amitié, la solidarité et l'égalité.

Le secrétaire général de l’ONU a par ailleurs noté que, cette année, les Jeux marquent déjà l'histoire puisque c'est la première fois qu'ils se déroulent en Amérique du Sud.

En outre, il a ajouté que le Comité international olympique avait pris une mesure sans précédent en offrant à une équipe de réfugiés la possibilité d'y participer, et en donnant ainsi à des athlètes talentueux qui ont été contraints de fuir leur pays la chance de prendre part à la course aux médailles.

«Cette initiative mettra en valeur le courage des réfugiés tout en rappelant au reste du monde que nous devons redoubler d'efforts pour éliminer les causes profondes de leurs souffrances», a-t-il dit, tout en soulignant que les conflits sont la principale cause d'exode.

Le chef de l’ONU a indiqué que le sport peut éveiller les esprits, comme l'a montré feu Mohamed Ali, champion olympique de boxe et Messager de la paix des Nations Unies, qui a apporté la preuve que de grands athlètes pouvaient se faire les défenseurs de la justice.

«Forts de son exemple, demandons instamment à tous les belligérants de déposer les armes du septième jour précédant l'ouverture des XXXIe Jeux olympiques d'été jusqu'au septième jour suivant la clôture des XVe Jeux paralympiques d'été», a appelé le chef de l'ONU. «Puisse la sérénité apportée par la flamme olympique faire cesser le bruit des armes».

NDEL/ONU