Les premiers matchs de l’Euro 2016

Lundi, 13 juin 2016 à 10:13:05
 Font Size:     |        Print
 

Milik offre une victoire historique pour la Pologne. Photo: Reuters.

Nhân Dân en ligne - Après le match d'ouverture de l’Euro 2016, comme la France, la Suisse, le pays de Galles, la Croatie et la Pologne ont eu leurs premières victoires, pendant que l'Angleterre se contente du nul face à la Russie.

Groupe C: Succès historique pour la Pologne

Le Pologne gagne le premier match de son histoire dans un Euro en dominant une faible équipe d'Irlande du Nord (1 - 0). Maladroit en première période, la jeune pépite de l'Ajax Amsterdam Arkadiusz Milik a réglé la mire pour ouvrir le score à la reprise de son pied gauche (1 - 0, 51e). Malgré un gros cœur et l'appui impressionnant de ses supporters en nombre dans les travées de l'Allianz Riviera de Nice, l'Irlande du Nord n'a jamais été en mesure de faire trembler le gardien polonais. La Pologne a développé un jeu assez séduisant pendant une heure et demi et on attend déjà impatiemment le duel face à l'Allemagne dès jeudi au Stade de France.

Groupe D: La Croatie de Modric domine la Turquie

La Croatie a battu la Turquie grâce à un but de sa star du Real Madrid Luka Modric (1 - 0). Les Croates ont mérité de s'imposer pour leur entrée dans la compétition en dominant une équipe de Turquie en manque d'imagination, à l'image de son stratège du FC Barcelone Arda Turan, sorti peu après l'heure de jeu (65e). Un éclair de génie de Modric a fait la différence avec une belle reprise de volée de 25 mètres (41e). Dominateurs, les hommes d’Ante Cacic auraient pu doubler la mise dans la dernière demi-heure grâce notamment à Perisic qui a trouvé la barre de la tête (72e) avant de perdre un duel face à Babacan (82e). Brozovic aurait lui aussi pu marquer à deux reprises avec un enchaînement contrôle de la poitrine-reprise de volée superbe qui flirtait avec la lucarne opposée (61e) et une tête qui obligeait le portier turc à s'employer (79e). Avec cette démonstration de force, la Croatie se place en outsider du Groupe D, dont le favori logique est le double tenant du titre espagnol.

Groupe B: L'Angleterre se contente du nul face à la Russie

L'équipe d'Angleterre a dû se contenter du match nul face à la Russie pour démarrer son Euro (1 - 1). C'est une véritable malédiction puisque les Anglais n'ont jamais gagné leur match d'ouverture d'un championnat d'Europe des nations ! Eric Dier a pourtant ouvert le score d'un coup franc en puissance aux 20 mètres pour trouer Akinfeev (1 - 0, 73e), concrétisant une période de domination britannique et un arrêt magnifique du portier russe devant Rooney (71e). Les hommes de Roy Hodgson ont ensuite reculé timidement et c'est presque logiquement que le capitaine russe Vassili Berezoutski s'élevait au-dessus de tout le monde pour égaliser d'une tête lobée dans le temps additionnel (1 - 1, 90+2'). Avec un point pour chaque équipe, c'est le pays de Galles qui fait la bonne opération du jour dans le groupe B après sa victoire face à la Slovaquie.

Groupe B: Bale et les Gallois battent la Slovaquie

Le pays de Galles a battu la Slovaquie dans le premier match du Groupe B (2 - 1). C'est la star Gareth Bale qui a ouvert la marque d'un coup franc flottant qui trompait inexplicablement Matus Kozacik (1 - 0, 10e). Le joueur du Real Madrid était tout près de réussir le doublé de la tête avant l'heure de jeu (57e). Mais dans la foulée, c'est le nouvel entrant Ondrej Duda qui égalisait d'une frappe du pied gauche au point de penalty pour son tout premier ballon, après un slalom de Robert Mak (1 - 1, 61e). Les entraîneurs des deux camps ont eu du flair puisque c'est le remplaçant Hal Robson-Kanu qui délivrait finalement les Britanniques (2 - 1, 81e). Nemec a bien failli être le troisième remplaçant à marquer puisque sa tête en fin de match a trouvé le poteau de Ward (86e). Le pays de Galles a eu chaud, mais les hommes de Chris Coleman méritent de prendre les trois points.

Groupe A: La Suisse s'impose en tremblant

Tout comme la France face à la Roumanie lors du match d'ouverture (2 - 1), la Suisse s'est imposée avec un petit but d'avance face à l'Albanie dans le deuxième match du groupe A (1 - 0). Fabian Schär a marqué le but de la victoire de la tête en début de match (1 - 0, 5e), en profitant d'une sortie aérienne hasardeuse de Berisha. Le deuxième tournant du match est intervenu juste après la demi-heure de jeu avec l'expulsion du capitaine Lorik Cana pour une faute de main et un deuxième carton jaune (36e). Malgré cette infériorité numérique, les Albanais résistaient grâce à une grande dépense d'énergie... et aux exploits du portier de la Lazio Rome qui se rachetait sur sa ligne. Le gardien suisse s'est également illustré pour garder sa cage inviolée, notamment en fin de match face à Shkelzen Gashi. La Suisse et la France s'installent en patron du groupe A. L'ancien joueur de Ligue 1 Lorik Cana ne pourra pas jouer face à l'équipe de France mercredi soir.

NDEL/REUTERS