L’OMPI aide le Vietnam à renforcer la propriété intellectuelle et le transfert des technologies

Mardi, 26 septembre 2017 à 01:21:58
 Font Size:     |        Print
 

Le colloque de l'OMPI réunit des institutions de recherche et des universités. Photo : nhandan.com.vn.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Dans le but d’améliorer les compétences d’innovation, de gestion et de commercialisation des technologies des pays en voie de développement et des pays les moins avancés, un projet intitulé « Créer un environnement de la propriété intellectuelle » sera mis en place durant cinq ans, de 2018 à 2022, au Vietnam.

Financé par l’OMPI, le projet est réalisé dans de nombreux pays tels que la Malaisie, la Thaïlande, les Philippines, l’Inde, l’Iran et la Mongolie, entre autres.

Dans le cadre de ce projet, l’office national de la Propriété intellectuelle (National Office of Intellectual Property - NOIP, du ministère de la Science et des Technologies) a collaboré avec l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et l’organisation Australian Aid pour organiser, le 25 septembre, à Hô Chi Minh-Ville, un cours de formation portant sur « Réussir à transférer les technologies » et un colloque réunissant des institutions de recherche et des universités.

Mme Olga Spasic, consultante de la division d'appui aux PME et à la création d'entreprises de l’OMPI, a constaté que le Vietnam était considéré comme un acteur émergent dans la région en ce qui concerne les activités innovantes. Elle a tenu en haute estime les politiques menées par le gouvernement vietnamien afin de promouvoir les innovations. Elle a souhaité que ce projet contribue à développer la propriété intellectuelle et à renforcer l’application des technologies avancées au Vietnam.

À l’heure actuelle, le NOIP a réussi à établir un réseau d’une trentaine de centres d’assistance à l’innovation et aux technologies (en anglais : Technology and Innovation Support Center, TISC) au sein de certains instituts de recherche et établissements universitaires. Parmi eux, il y en a 20 qui s’inscrivent à ce projet de l’OMPI.

Dinh Huu Chi, directeur du NOIP, a fait savoir que son organisme concentrait ses efforts pour assurer le bon fonctionnement de ces TISC, permettant aux instituts de recherche et aux universités concernés d’améliorer leurs compétences dans la conservation de la propriété intellectuelle et le transfert des technologies. L’importance, selon lui, est de faire croître le nombre des inventions au Vietnam car il s’agit d’un indicateur important permettant d’avancer le pays dans l’Indice mondial de l'innovation (en anglais : Global Innovation Index, GII).

De son côté, le Ministère de la Science et des Technologies est en train de coopérer avec des organes concernés pour dresser la Stratégie nationale de la propriété intellectuelle. L’objectif est de valoriser le rôle de la propriété intellectuelle dans le développement socio-économique et dans l’édification de l’économie du savoir, d’assurer un environnement concurrentiel bien portant, d’encourager l’innovation, d’attirer les investissements, de stimuler le transfert et la diffusion des technologies, etc.

NDEL