Les études vietnamiennes contribuent à l'amitié entre le Vietnam et la Russie

Jeudi, 14 mars 2019 à 15:42:12
 Font Size:     |        Print
 

Le forum sur l’enseignement et les études vietnamiennes à Moscou. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - L’enseignement et les études vietnamiennes ont considérablement contribué à l’amitié traditionnelle entre le Vietnam et la Russie, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam en Russie Ngo Duc Manh lors d’un forum ayant lieu le 12 mars à Moscou.

L'événement a débuté une série de sept activités lancées et organisées par l’ambassade du Vietnam en Russie lors de l'Année croisée Vietnam - Russie 2019 et pour célébrer le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Il a attiré la participation des représentants du ministère des Affaires étrangères et du ministère de l'Education et de la Science de Russie, de la presse, des principales universités de Moscou, de Saint-Pétersbourg et de Vladivostok, ainsi que des experts, conférenciers et étudiants russes en études vietnamiennes.

Lors de cette manifestation, l’ambassadeur vietnamien Ngô Duc Manh a souligné que la langue et la culture étaient considérées comme l’une des canaux importants de la diplomatie populaire pour promouvoir l’image du pays à l’étranger.

Il a mis l'accent sur le potentiel considérable des études vietnamiennes en Russie, en particulier lorsque les deux pays s'emploient à approfondir leur partenariat stratégique intégral.

En outre, le diplomate vietnamien a exprimé son espoir que ce forum créera un terrain de jeu pour toutes les personnes qui ont choisi les études vietnamiennes comme carrière actuelle et future.

Roman Nilov, diplomate russe, qui a étudié l'histoire vietnamienne à l'Université d'État de Saint-Pétersbourg, a fait l'éloge de l'organisation du forum, soulignant qu'il était pratique de renforcer les relations bilatérales.

Dix exposés scientifiques ont été présentés lors de ce forum, permettant de mieux comprendre la recherche et l'enseignement de la langue vietnamienne en Russie, les exigences en ressources humaines dans ce secteur et les mesures visant à améliorer l'enseignement et l'apprentissage du vietnamien, entre autres.

Les participants ont en particulier souligné la nécessité de réformer les programmes et les moyens d’enseignement utilisés depuis l’époque de l’Union soviétique.

Selon le professeur Aleksander Sokolovskyi de l'Université fédérale d'Extrême-Orient, il existe diverses possibilités d'emploi pour les étudiants en langue vietnamienne dans les grandes villes qui entretiennent des relations touristiques et commerciales avec le Vietnam ou des relations de jumelage avec des partenaires vietnamiens, tels que Vladivostok.

Il a également salué la bonne coopération entre les universités vietnamiennes et russes, qui contribue à accroître les échanges d'étudiants et à améliorer la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage.

D'autres participants à l'événement ont déclaré que l'ambassade du Vietnam jouait un rôle central dans la promotion des études vietnamiennes en Russie.

L’ambassade Ngô Duc Manh s’est engagée à faire tout son possible pour élargir la coopération bilatérale dans divers domaines, notamment l’éducation et la science.

Il a estimé que les chercheurs russes apporteraient de nouvelles contributions au renforcement de l'amitié et de la compréhension mutuelle entre les deux pays.

VNA/NDEL