Le Vietnam attache une grande importante à la coopération juridique internationale

Mardi, 10 octobre 2017 à 09:39:11
 Font Size:     |        Print
 

La vice-présidente de la CPSV, Nguyên Thuy Hiên (à droite) et Susan Coralie Kenny, juge de la Cour fédérale d’Australie. Photo : congly.vn.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam accorde une grande importance à la coopération juridique entre ses cours populaires avec les cours et organes judiciaires des autres pays, ainsi qu’avec les organisations régionales et internationales.

C’est ce qu’a déclaré la vice-présidente de la Cour populaire suprême du Vietnam (CPSV), Nguyên Thuy Hiên, lors de sa rencontre, le 9 octobre, avec Susan Coralie Kenny, juge de la Cour fédérale d’Australie, venue au Vietnam pour participer au séminaire sur l’impact de l’indépendance et l’impartialité de l’acte de juger sur le développement économique.

Lors de la rencontre, Nguyên Thuy Hiên a exprimé sa conviction quant aux futurs bons résultats qui seront obtenus à l’issue de la visite de Susan Coralie Kenny au Vietnam.

Ces dernières années, la coopération juridique et judiciaire entre la CPSV avec ses partenaires étrangers, dont l’Australie, ne cesse de se renforcer, a souligné Nguyên Thuy Hiên. Elle a hautement apprécié le soutien australien accordé au Vietnam dans la rédaction du manuel à l’usage des juges vietnamiens.

Les deux parties, a-t-elle poursuivi, ont signé un mémorandum d’entente sur la coopération bilatérale en décembre 2009, et ont étroitement coopéré dans l’organisation de séminaires sur le droit de la propriété intellectuelle et le droit maritime. Elles maintiennent par ailleurs un échange régulier de délégations pour apprendre les uns des autres en matière de cassation et de jurisprudence.

La responsable vietnamienne a présenté les grandes lignes des réformes du système des cours populaires du Vietnam conformément à la loi sur l’organisation des cours populaires mise en vigueur en 2014. Elle a également fait part des préconisations en termes de formation des fonctionnaires, de nomination des juges, de guide d’application de la loi, de développement de la jurisprudence, de publication du jugement sur Internet, de création d’un tribunal de la famille et de la jeunesse, d’amélioration des infrastructures, d’application des technologies de l’information et de renforcement de l’indépendance des juges.

Actuellement, la CPSV est membre de plusieurs organisations et forums internationaux dans le domaine judiciaire. Ce qui lui a permis de s’inspirer des expériences judiciaires étrangères ainsi que d’élever sa position internationale.

Pour sa part, Susan Coralie Kenny a informé son interlocuteur des réalisations de la Cour fédéral d’Australie, et partagé des expériences australiennes dans les domaines intéressés par la CPSV.

Elle a saisi cette occasion pour inviter les cadres de la CPSV à visiter l’Australie pour s’instruire et échanger des expériences sur le perfectionnement structurel des tribunaux.

NDEL