Les priorités du Vietnam pour l’égalité des sexes

Jeudi, 14 mars 2019 à 12:01:24
 Font Size:     |        Print
 

La délégation vietnamienne lors de la 63e session de la Commission de la condition de la femme de l’ONU. Photo : MOLISA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam se concentrera à perfectionner son système de loi et sa politique sur sécurité sociale, à améliorer les questions relatives à l’assurance sociale et à l’éducation aux femmes et aux jeunes filles, ainsi qu’à créer des emplois aux femmes âgées et migrantes en conformité avec les objectifs d’égalité sexuelle fixés.

C’est ce qui a été déclaré par le ministre vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales Dào Ngoc Dung, lors de la 63e session de la Commission de la condition de la femme de l’ONU (CSW) tenue le 13 mars au siège des Nations Unies à New York.

Dans le cadre du plus grand forum des Nations Unies sur l’égalité des sexes et les droits des femmes, le ministre vietnamien Dao Ngoc Dung a affirmé les efforts du Vietnam en la matière, malgré qu’il existe encore plusieurs défis et difficultés, y compris l’écart entre les classes riches et pauvres, le vieillissement de la population, les changements climatiques, etc.

Le ministre Dào Ngoc Dung a exprimé son soutien aux questions clés de cette session, représentant bien une combinaison harmonieuse entre les Conventions internationales sur les droits de l’homme et les droits des femmes et des filles, les Conventions sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, ainsi que la Déclaration et le Programme d’action de Beijing.

Le dirigeant vietnamien a déclaré qu’après 25 ans d’application du Programme d’action de Pékin, le monde avait fait de grands progrès sur la voie de la réalisation de l’objectif d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes et des enfants. La Commission de la condition de la femme des Nations Unies a assumé son rôle dans le domaine de l’égalité des sexes, en porposant des idées, des stratégies et des orientations efficaces sur les questions d’égalité sexuelle aux états membres de l’ONU.

À cette occasion, le chef de la Délégation vietnamienne auprès de cette session a affirmé que l’intégration et l’autonomisation des femmes avaient un impact positif et important dans chaque pays, chaque région et dans le monde. Le Vietnam s’engage de garantir la sécurité sociale issue de l’un des principaux objectifs de la stratégie de développement national. Le système juridique et les politiques visant à assurer la sécurité sociale des citoyens en général, des femmes et des filles en particulier, comprennent quatre piliers: (1) des politiques visant à promouvoir des emplois durables et à réduire la pauvreté des femmes et des filles; (2) des politiques d’assurance sociale; (3) des politiques d’assistance sociale et (4) des politiques visant à garantir certains services sociaux de base.

À l’heure actuelle, 71,2% des femmes vietnamiennes font partie de la population active. En outre, le gouvernement vietnamien s’est engagé à réserver 2,6% du Produit intérieur brut (PIB) au financement des subventions sociales en faveur des personnes les plus vulnérables, dont les femmes et les jeunes filles, selon le ministre Dao Ngoc Dung.

NDEL