Des mesures pour le développement durable de l’énergie au Vietnam

Mardi, 27 novembre 2018 à 20:00:30
 Font Size:     |        Print
 

La 2e réunion à haut niveau du Groupe de partenariat pour l’énergie du Vietnam s’est tenue le 26 novembre à Hanoi. Photo: NDEL.

Nhân Dân en ligne - La 2e réunion à haut niveau du Groupe de partenariat pour l’énergie du Vietnam (VEPG) s’est tenue le 26 novembre à Hanoi sous la coprésidence du vice-ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Dang Hoàng An, du chef de la délégation de l'Union européenne au Vietnam, Bruno Angelet, et du directeur national de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, Ousmane Dione.

Elle a pour but de chercher des mesures en faveur du développement énergétique durable et de la réduction des émissions de gaz au Vietnam.

Le point culminant de cette réunion est constitué par les recommandations politiques proposées par le VEPG œuvrant à la promotion du développement du secteur de l’énergie du Vietnam dans cinq domaines prioritaires qui sont les énergies renouvelables, l’efficience énergétique, la réforme du secteur de l’énergie, l’accès à l’énergie, les données et statistiques sur l’énergie.

Le vice-ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Dang Hoàng An, a pris en haute estime environ 40 recommandations soumises par des groupes de travail techniques du VEPG.

Il a affirmé que le Vietnam introduirait les recommandations formulées dans les politiques et plans de développement énergétique dans les prochaines années.

Prenant la parole lors de l'événement, le chef de la délégation de l'Union européenne au Vietnam, l’ambassadeur Bruno Angelet, a déclaré que l'Union européenne s'était engagée à aider le Vietnam à passer aux énergies propres et à garantir à tous l'accès à une énergie abordable.

Il a salué les recommandations en vue d’une réforme politique intégrale du VEPG. C’est le résultat de consultations étroites avec les gouvernements, le secteur privé, les instituts de recherche et les organisations de la société civile, a souligné Bruno Angelet tout en espérant que ces recommandations figureraient dans les documents de politique stratégique du Vietnam et deviendraient des mesures concrètes.

De son côté, le directeur national de la BM au Vietnam, Ousmane Dione, a déclaré que la BM appuyait pleinement le programme de développement énergétique du Vietnam, y compris les cinq domaines prioritaires examinés lors de cette réunion.

De plus, la BM est déterminée à aider le Vietnam à fournir à tous une énergie durable, propre et fiable à des prix abordables.

NDEL

  Partager cet article