Le Vietnam et le Japon renforcent les échanges universitaires en médecine

Dimanche, 25 novembre 2018 à 23:04:18
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadeur du Japon au Vietnam, Umeda Kunio (3e à gauche), remet des bourses du MERRO à des étudiants d'élite de l'Université de médecine de Hanoï. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne - Un échange entre étudiants en médecine du Vietnam et du Japon s'est tenu à Hanoï le 23 novembre dans le but de renforcer la coopération médicale et les échanges universitaires entre les deux pays.

Organisée conjointement par l'ambassade du Japon au Vietnam, l'Organisation de recherche des technologies de pointe et de régénération pour les examens et traitements médicaux (MERRO), et l'Université de médecine de Hanoï, cette manifestation s'inscrivait dans le cadre des activités marquant le 45eanniversaire de l'établissement des liens diplomatiques entre les deux pays.

À cette occasion, des étudiants d'élite de l'Université de médecine de Hanoï, que sont Hoàng Thi Hoài, Dào Thi Thao Van et Nguyên Thi Huyên Trang, ont reçu des bourses non remboursables du MERRO.

L'ambassadeur du Japon au Vietnam, Umeda Kunio, a déclaré que de plus en plus d'établissements médicaux au Japon souhaitent accueillir des travailleurs vietnamiens en raison de leur caractère travailleur, de leur assiduité et des similitudes culturelles entre les deux pays.

Le Japon souffre d’une pénurie d’infirmières

Selon le diplomate, le secteur de la santé au Japon souffre d’une grave pénurie d’infirmières et d'aides-soignants. Il a suggéré que le Vietnam continue à soutenir le Japon dans ce dossier.

Mme Matsuoka Atsuko, présidente de MERRO, a déclaré que le Fonds de bourses d’études de la MERRO avait été créé dans le but de soutenir la formation des ressources humaines dans plusieurs régions, y compris dans les pays membres de l’ASEAN, en offrant des bourses à des étudiants ayant d'excellents résultats scolaires.

Après avoir obtenu leur diplôme, les bénéficiaires des bourses MERRO seront encouragés par les parties vietnamienne et japonaise à poursuivre leurs études au Japon afin d'améliorer leurs connaissances et leurs compétences, a-t-elle déclaré.

Lors de l’échange, les élèves et étudiants en médecine ont partagé leurs réflexions sur les moyens de renforcer la compréhension et les liens entre les secteurs de la santé du Vietnam et du Japon.

VNA/NDEL