Le Vietnam souhaite acquérir des expériences internationales dans la garantie de la sécurité

Vendredi, 09 novembre 2018 à 10:40:11
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien de la Sécurité publique Bùi Van Nam prend la parole lors de la conférence. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Une délégation du Vietnam conduite par le vice-ministre de la Sécurité publique Bùi Van Nam a participé à la 17e Conférence des forces spéciales, de la sécurité et de l'application de la loi qui s'est tenue les 7 et 8 novembre à Moscou, en Russie.

L’événement a vu la participation de 125 délégations venues de 80 pays du monde et de 5 organisations internationales dont l’Organisation des Nations Unies, l'Organisation de coopération de Shanghai, la Communauté des États indépendants, l’Union européenne et l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée.

Les délégués se sont penchés sur le terrorisme international, la sécurité et la sûreté de l’information ainsi que la garantie de la sécurité des grands événements internationaux.

Dans son discours, le vice-ministre vietnamien Bùi Van Nam a relevé les défis de sécurité non traditionnels et les nouvelles formes de guerre auxquels la communauté internationale, y compris le Vietnam, doit faire face comme la cyberguerre, les cyberattaques et les cybercriminels. Devant cette situation, le Vietnam a promulgué de nombreux textes juridiques servant de base pour la garante de la cybersécurité, la prévention et la lutte contre la cybercriminalité, tels que la Loi sur la cybersécurité et la Stratégie de sécurité nationale, a indiqué Bùi Van Nam.

Le Vietnam accorde une grande priorité à la coopération internationale dans ce domaine, sur la base du respect de l'indépendance, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale ainsi que de la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, au service des intérêts communs.

Afin d'améliorer l'efficacité de la prévention et de la lutte contre la criminalité liée à la sécurité de l'information, le vice-ministre vietnamien a jugé nécessaire de promouvoir la coopération internationale dans quatre domaines : (1) unifier les comportements dans le cyberespace, (2) diversifier les partenariats et établir un consensus mondial, (3) échanger et partager des informations et des expériences dans le règlement des incidents de cybersécurité et les exercices de cybersécurité, (4) améliorer la capacité à assurer la cybersécurité.

Il a affirmé la volonté du Ministère vietnamien de la Sécurité publique d’étudier des expériences internationales dans la prévention et la lutte contre la cybercriminalité.

Bùi Van Nam s’est enfin déclaré convaincu que la conférence serait couronnée de succès, contribuant à promouvoir une coopération internationale plus étroite dans la lutte contre la criminalité, à fortiori les cybercriminels, au service de la sécurité de chaque pays, de la région et du monde.

À l’issue de la conférence, les délégués ont adopté à l'unanimité un communiqué conjoint et une déclaration commune qui témoignent de leur soutien à l’égard des résolutions des Nations Unies sur la lutte contre le terrorisme. Ils ont aussi appelé à intensifier les échanges d’informations par le biais de la Banque de données internationale, et à promouvoir la coopération internationale dans la lutte contre l’utilisation des technologies de l’information et des télécommunications à des fins terroristes ou extrémistes.

NDEL