Nécessité de développer la culture des plantes médicinales

Jeudi, 04 octobre 2018 à 09:34:40
 Font Size:     |        Print
 

Jardin des plantes médicinales d'un foyer producteur à Tam Dao, province de Vinh Phuc (Nord). Photo : CVN.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam possède des plantes médicinales diversifiées qui constituent de précieuses ressources en matière de production de médicaments. Mais comment faire pour les préserver et les exploiter de manière raisonnable? Un plan d'action s'avère nécessaire afin d'assurer leur développement durable.

Les ressources abondantes des plantes médicinales représentent une manne inestimable permettant au pays de produire différents médicaments. Pour l'heure, le secteur de la santé œuvre à la préservation des espèces médicinales importantes dans diverses localités telles que Hanoï et Tam Dao (province de Vinh Phuc) dans le Nord ou Thanh Hoa dans le Centre.

Selon les statistiques du ministère de la Santé, le Vietnam consomme annuellement plus de 50.000 tonnes de matières médicinales au service de la fabrication de produits pharmaceutiques et du traitement des maladies dans les établissements de santé.

Mais, en réalité, ces matières premières sont essentiellement importées, notamment de Chine.

Le secteur de la santé a donc fixé comme objectif de développer la filière pharmaceutique nationale pour la période 2020-2030, afin de répondre à 20% des besoins en matières premières au service de la production de médicaments.

Récolte des plantes médicinales dans une famille à Thai Nguyên (Nord). Photo : CVN.

Thai Nguyên élargit les cultures

Thai Nguyên (Nord) est une province disposant de plusieurs espèces végétales précieuses, couvrant plus de 16 ha. Pendant trois ans de 2015 à 2017, environ 41.000 kilos de plantes médicinales y ont été consommés.

La localité se concentre sur la recherche de nouvelles plantes médicinales et sur l'élargissement de leur zone de culture au service de la fabrication de produits pharmaceutiques.

Mais certaines de ses zones doivent faire face aux difficultés dans la recherche des sources de semences médicinales, des débouchés, du capital…

Afin d’y remédier, les districts de pointe de Thai Nguyên ont proposé aux autorités provinciales de concrétiser l'établissement d’une liste des plantes médicinales de grande valeur de la localité, d'aider les foyers cultivateurs dans l'équipement et l'application des technologies avancées pour étendre ces plantations et protéger les variétés rares.

"Le développement de la culture des plantes médicinales est une des orientations importantes de Thai Nguyên. La province demande aux organismes concernés de stimuler la coopération entre cultivateurs et entreprises, d'investir davantage dans ce secteur, d'avoir un plan de soutien aux foyers afin de renforcer la qualité et la quantité des herbes médicinales", a souligné le vice-président du Comité populaire provincial de Thai Nguyên, Doàn Van Tuân.

CVN/NDEL

  Partager cet article