Saisir les opportunités de l'industrie 4.0

Vendredi, 14 septembre 2018 à 09:54:23
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre vietnamien des Sciences et de la Technologie, Chu Ngọc Anh. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Forum économique mondial sur l'ASEAN en 2018 (WEF ASEAN 2018), organisé par le Vietnam, a eu lieu à Hanoi du 11 au 13 septembre. Les délégués ont partagé leurs idées sur des solutions visant à aider les pays de l’ASEAN à tirer parti des possibilités offertes par la quatrième révolution industrielle.

Le ministre vietnamien des Sciences et de la Technologie, Chu Ngọc Anh, a souligné l'importance de la quatrième révolution industrielle pour les pays de la région, y compris le Vietnam. La quatrième révolution industrielle présente à la fois des opportunités de croissance et des défis, en particulier pour les jeunes de la région, a-t-il déclaré, ajoutant que le Vietnam avait de grands espoirs pour que les start-ups et les entreprises deviennent le moteur de la croissance économique et du développement durable.

Le ministre a exhorté les délégués à se concentrer sur les idées et les initiatives qui renforcent la coopération entre les pays de la région, ainsi qu’avec les partenaires internationaux, afin de transformer l’Asie du Sud-Est en l’un des pôles de création mondiaux.

Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du WEF.

Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du WEF, a déclaré que l’industrie 4.0 apporterait des changements fondamentaux et révolutionnaires dans les modèles commerciaux, les économies et les sociétés. La concurrence mondiale sera façonnée par la compétitivité plutôt que par des facteurs de coût. Dans ce contexte, les pays qui parviendront à maîtriser l'industrie 4.0 disposeront d'écosystèmes innovants et entrepreneuriaux.

Pour avoir des orientations fructueuses dans l'industrie 4.0, les gouvernements de l'ASEAN doivent créer des conditions favorables pour les jeunes entreprises ainsi que pour les petites et moyennes entreprises (PME). La coordination entre les gouvernements et les entreprises est très importante pour obtenir des progrès dans l'industrie 4.0, a noté Klaus Schwab.

Il a exprimé sa conviction que les pays de l'ASEAN, dotés d'une vision appropriée, de meilleures politiques, d'une population jeune et d'un esprit d'entreprise élevé, prendront la tête de cette révolution.

Syed Saddiq Syed Abdul Rahma, ministre de la Jeunesse et des Sports de Malaisie.

Syed Saddiq Syed Abdul Rahma, ministre de la Jeunesse et des Sports de Malaisie, a déclaré que la nouvelle ère technologique allait bien avec l'expertise de la jeune génération, ajoutant que les jeunes pouvaient mieux se préparer et s'adapter aux opportunités d'emploi, devaient trouver leurs passions et ne pas hésiter à prendre des risques dans leur évolution de carrière.

Rajan Anandan, directeur général de Google en Asie du Sud-Est et en Inde.

Pour sa part, Rajan Anandan, directeur général de Google en Asie du Sud-Est et en Inde, a déclaré que la région avait un énorme potentiel de croissance numérique, citant le Vietnam comme l’un des meilleurs exemples de l’esprit d’entreprise de l’ASEAN. Il a déclaré qu'il était important pour la région de mettre en place une économie numérique intégrée dans laquelle la libre circulation des données, les paiements transparents, les biens et les services entre les pays seraient assurés.

L’une des manières de tirer parti de l’économie numérique est de donner aux PME le rôle vital qu’elles jouent, à savoir qu’elles représentent 80% de l’économie de la région et 80% de tous les emplois, a ajouté Rajan Anandan.

HOÀNG NAM/NDEL