La Nouvelle-Zélande est prête à aider Hanoi à former des ressources humaines

Jeudi, 12 avril 2018 à 12:04:18
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-président du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Doan Toan (à droite) et l'ambassadrice de Nouvelle-Zélande au Vietnam, Wendy Matthews, le 14 avril à Hanoi. Photo : hanoimoi.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Le vice-président du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Doan Toan, a reçu le 11 avril à Hanoi l'ambassadrice de Nouvelle-Zélande au Vietnam, Wendy Matthews, pour discuter de la coopération entre les deux parties.

Nguyên Doan Toan a déclaré que Hanoi était la ville la plus peuplée du pays, ce qui posait des défis pour la protection de l'environnement, la surcharge du réseau de transport, la pollution de l'air et de l'eau, et la résolution des problèmes concernant la vie des travailleurs afin de promouvoir la croissance économique.

Avec cet objectif, Hanoi a fait de grands efforts pour former des ressources humaines de haute qualité pour répondre aux besoins de développement. Hanoi se dirige également vers la 4e révolution industrielle et tend à devenir une ville intelligente et d'e-administration. Il est donc important de profiter des expériences de la Nouvelle-Zélande.

Le vice-président du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Doan Toan, a souhaité que les deux parties créent les conditions les plus favorables possibles pour que les entreprises encouragent les échanges et recherchent des opportunités de coopération.

Pour sa part, l'ambassadrice de Nouvelle-Zélande au Vietnam, Wendy Matthews, a déclaré que la Nouvelle-Zélande a toujours voulu contribuer au développement de Hanoi, en mettant l'accent sur la coopération en matière de formation des ressources humaines. Selon l'ambassadrice, la Nouvelle-Zélande est active dans le cadre du projet national sur les langues étrangères jusqu'en 2020 et souhaite travailler avec les unités de Hanoi pour entreprendre des activités liées à ce projet.

Les universités néo-zélandaises figurent parmi les 500 meilleures universités au monde, offrant une formation en gestion de haute qualité. D'autre part, comme la Nouvelle-Zélande a la force de l'administration électronique, elle souhait coopérer avec le Vietnam en général et Hanoi en particulier, a ajouté l'ambassadrice, Wendy Matthews.

NDEL