S. M. Kane : Plan International affirme son soutien à Hà Giang

Vendredi, 02 février 2018 à 21:19:45
 Font Size:     |        Print
 

Sharon Maree Kane, Directrice nationale de Plan International. Photo: tgvn.

Nhân Dân en ligne - Plan International va toujours de pair avec la province frontalière septentrionale de Hà Giang dans le développement du bien-être social dans les temps à venir, a déclaré Sharon Maree Kane, Directrice nationale de Plan International, lors de la conférence ayant pour thème " Présentation de Hà Giang ", récemment tenue à Hanoi.

- Mme Sharon Maree Kane, en tant que l'une des organisations non gouvernementales (ONG) les plus actives menant des projets à Hà Giang, pourriez-vous présenter les projets réussis de Plan International dans la province ? Sur quels projets de développement se concentrera Plan International dans les temps à venir ?

+ L’organisation Plan International mène ses activités à Hà Giang depuis près de 10 ans maintement, a des projets dans quatre communes et a aidé plus de 13 000 ménages dans 200 villages. Plan International aborde le développement dans une perspective inclusive. Nous avons des projets de protection des enfants, d’élaboration de programme de l'école primaire, de réduction des risques de catastrophes naturelles, ainsi que de nutrition et de santé.

L'un des projets les plus réussis de Plan International à Hà Giang est de fournir des connaissances fondamentales aux habitants locaux, afin de les aider à régler des problèmes tels que l'éducation des enfants, la santé et la nutrition… Et c’est ce lien de plus en plus fort et étroit entre Plan International et le Programme de développement durable de la province qui représente notre succès à Hà Giang.

Ses projets visent tous à servir les objectifs stratégiques à long terme du Gouvernement vietnamien comme l’éradication de la misère, la réduction de la pauvreté et le développement socio-économique. Nous accompagnons et soutenons toujours le gouvernement vietnamien ainsi que la province de Hà Giang. L’objectif des projets de Plan International dans cette province septentrionale est de développer les programmes d’éducation précoce pour les ménages, les enfants de la classe maternelle et du primaire. C’est pourquoi, dans les temps à venir, nous continuerons à renforcer notre soutien dans ce domaine.

En outre, nous sommes en train de mener des projets de santé et de nutrition afin d’aider les familles des habitants issus d’ethnies minoritaires à mieux comprendre les soins nutritionnels des enfants. Comme vous le savez, la province de Hà Giang figure dans la liste des localités en difficulté ayant un taux élevé de malnutrition avec un plus grand nombre d’enfants de moins de 5 ans mal nourris.

Dans l’avenir, les priorités accordées par Plan International à la province de Hà Giang se concentreront certainement dans les domaines de la santé et de la nutrition, ainsi que dans l’élaboration de programmes d’aide aux foyers locaux, notamment aux familles des habitants issus d’ethnies minoritaires pour prévenir et lutter contre l’hypothrepsie, le manque de micronutriments, la sécurité alimentaire…

- D’après vous, Mme S. M. Kane, quels sont les facteurs qui aideront la province de Hà Giang à attirer davantage d’investissements et quelles sont les orientations des programmes de formation des ressources humaines pour lui permettre d’atteindre les objectifs de développement ?

+ Hà Giang est une province montagneuse loin des centres économiques comme Hanoi et Hô Chi Minh-Ville et cela rend difficile l’accès des entreprises à son potentiel. De plus, bien qu’une partie des infrastructures de la localité soient développées, il est encore insuffisant pour attirer des investissements. Par exemple, la route vers la ville de Hà Giang est très favorable, mais il est encore assez difficile de se déplacer vers les communes et les districts éloignés.

D’après moi, la difficulté la plus grande dans l’attrait des investisseurs réside dans les infrastructures. Je pense que c’est également un grand défi pour les dirigeants de la province de Hà Giang qui doivent chercher la meilleure méthode pour attirer davantage d’investissements.

- Merci Madame !

NDEL