Le Président vietnamien demande de dynamiser la réforme judiciaire

Lundi, 25 décembre 2017 à 05:46:17
 Font Size:     |        Print
 

Le Président vietnamien, Trân Dai Quang (au micro), lors de la Conférence nationale sur le déploiement du travail judiciaire de 2018, le 25 décembre, à Hanoi. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Président du Vietnam, Trân Dai Quang, a demandé, ce lundi, à Hanoi, au secteur judiciaire à poursuivre la rénovation de ses activités pour mieux répondre aux demandes de la période d’accélération de l’industrialisation, de la modernisation et de l’intégration internationale.

Le chef de l’État vietnamien, qui est également chef du Comité central de pilotage de la réforme judiciaire, s’est félicité des résultats obtenus par le secteur en 2017 dans la mise en œuvre des tâches prévues.

Le travail d’exécution du jugement civil a connu des changements positifs par rapport à 2016. Les compétences du personnel du ministère de la Justice et du secteur judiciaire sont améliorées. Une grande attention est portée au travail d’édification du Parti communiste du Vietnam.

Le secteur a apporté de sa propre initiative son expertise et ses conseils au Parti, à l’État, aux comités du Parti et aux autorités de divers échelons en matière de construction et d’exécution des lois, et a géré efficacement les questions juridiques relatives à l’intégration internationale.

Le Président Trân Dai Quang a demandé au Ministère vietnamien de la Justice de suivre de près la direction et le pilotage du Parti et de l’État sur l’édification et le perfectionnement des lois, les réformes judiciaire, administrative. Le ministère est invité à travailler avec les organismes pertinents à l’application et à la mise en œuvre des lois, notamment celles récemment approuvées par l’Assemblée nationale, telles que le Code pénal, la Loi sur l’assistance juridique, la Loi sur la responsabilité de l’État en matière d’indemnisation, la Loi sur l’accès à l’information.

Le secteur judiciaire devrait réaliser et dépasser les indices relatifs à l’exécution du jugement civil, se concentrer sur le règlement des plaintes et des dénonciations, de renforcer le dialogue direct avec les citoyens.

Le dirigeant a rappelé la Résolution du XIIe Congrès national du Parti qui souligne la nécessité d’accélérer le perfectionnement du droit en étroite liaison avec sa mise à exécution afin d’améliorer la puissance et l’efficacité de l’État de droit socialiste.

VNA/NDEL