Éducation : Le groupe japonais Soshi souhaite ouvrir une université à Hô Chi Minh-Ville

Jeudi, 09 novembre 2017 à 05:34:34
 Font Size:     |        Print
 

La séance de travail entre les autorités de HCM-Ville et les représentants du groupe japonais Soshi. Photo: VNA.
 Font Size:     |  

Nhân Dân en ligne - Le groupe japonais Soshi souhaite recevoir le soutien des autorités de Hô Chi Minh-Ville dans la création d’une université internationale dans cette ville pour accélérer l’échange d’expériences dans l’enseignement supérieur, favoriser les études des jeunes étrangers vivant dans la ville et pour contribuer à attirer davantage d’investissement étranger.

C’est ce qu’a déclaré Masuda Tetsuya, président du groupe japonais Soshi, lors d’une rencontre tenue le 8 novembre, à la mégapole du Sud, avec le vice-président permanent du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Lê Thanh Liêm.

Lors de cette réception, Lê Thanh Liêm s’est déclaré réjoui du développement vigoureux des relations entre les deux pays en tous les domaines, dont la coopération éducatif avec la création de l’Université Vietnam - Japon.

Il s’est déclaré convaincu que ces belles relations continueraient de se consolider et de se développer, surtout en 2018, l’année où les deux pays célébreront le 45e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques.

Selon Lê Thanh Liêm, le nombre des étudiants vietnamiens au Japon multiplie par 20 ces dix dernières années témoigne la grande demande et la haute appréciation des Vietnamiens auprès de l’éducation japonaise.

L’amélioration de la qualité de formation des ressources humaines est l'une des premières priorités de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré Lê Thanh Liêm, en affirmant que sa ville est toujours prête à créer des conditions propices au groupe Soshi pour créer son bureau de représentation dans la ville, et que HCM-Ville accompagne et favorise aux entreprises étrangères dont celles du Japon venant investir sur son sol.

De son côté, le représentant du groupe Soshi, Masuda Tetsuya, a demandé aux autorités de Hô Chi Minh-Ville à soutenir son groupe dans la création d’une université internationale dans la ville pour connecter les familles japonaises ayant des enfants étudiant au Vietnam et de soutenir les étudiants vietnamiens dans la recherche d'un emploi au Japon.

Soshi est l’un des premiers groupes éducatifs japonais avec un réseau de plus de 120 établissements au Japon et en Nouvelle-Zélande, de la maternelle aux études supérieures. Il forme environ 30.000 élèves et étudiants dont 700 Vietnamiens.

NDEL