Le Vietnam est déterminé à développer durablement les ressources maritimes et insulaires du pays

Jeudi, 08 novembre 2018 à 10:32:20
 Font Size:     |        Print
 

Trân Hông Hà, ministre vietnamien de l’Environnement et des Ressources naturelles, prend la parole. Photo : baoxaydung.com.vn

Nhân Dân en ligne – L’école de la construction, en coordination avec l’Association des scientifiques et experts du Vietnam, a organisé le 2 novembre à Hanoi un séminaire sur les avancées techniques maritimes (VSOE).

Ayant pour thème « Énergies et géotechnique », cet événement a vu la participation de nombreuses personnalités, notamment Trân Hông Hà, ministre vietnamien de l’Environnement et des Ressources naturelles, le professeur-docteur Pham Duy Hoa, recteur de l’école de la construction, l’Ambassadrice d’Irlande​ au Vietnam, Cait Moran, et des chercheurs, décideurs politiques, jeunes scientifiques, gestionnaires et experts venant du Vietnam et de plus de 20 pays étrangers.

S’exprimant au séminaire, Trân Hông Hà a fait savoir que le gouvernement vietnamien avait publié un Déclaration sur le développement durable de l’économie et des ressources maritimes, avec vision 2030.

« Dans la 4e révolution industrielle, les pays doivent changer de moyen d’exploiter et d’utiliser les ressources naturelles en appliquant l’intelligence artificielle, les technologies de l’information, les progrès scientifique et technologique, etc. Cela nous permettra de passer de l’ère de l’énergie noire polluante à la nouvelle ère, celle des énergies vertes. Ce sujet continuera à créer des changements positifs pour notre monde. », a-t-il souligné.

Le gouvernement vietnamien a accordé une grande importance à la restructuration de l’économie en général et à la restructuration de l’économie maritime en particulier. Le développement du tourisme lié à la maintenance, à la préservation et au développement de l’écosystème est toujours la première priorité du gouvernement vietnamien. De plus, le Vietnam fait aussi tous les efforts possibles pour atteindre l’objectif mondial : les ressources de la biodiversité et les écosystèmes endémiques représentent 10% d’un million de km2 de littoral.

Le VSOE a constitué un forum où les chercheurs, apprenants, décideurs politiques et hommes d’affaires ont discuté et ont promu les changements positifs dans les technologies et politiques relatives aux énergies renouvelables. Il a aussi créé des opportunités de commerce de pétrole et d’énergies renouvelables en mer.

NDEL