Le Premier ministre : Les Pays-Bas sont un partenaire important du Vietnam

Vendredi, 15 mars 2019 à 15:39:40
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et la nouvelle ambassadrice néerlandaise au Vietnam Elsbeth Akkerman. Photo : Trân Hai/NDEL

Nhân Dân en ligne - Recevant jeudi à Hanoi la nouvelle ambassadrice néerlandaise au Vietnam Elsbeth Akkerman, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a affirmé que les Pays-Bas étaient un partenaire européen important avec lequel le Vietnam souhaitait renforcer les relations d’amitié et de coopération multiforme.

Lors de la rencontre, le chef du gouvernement vietnamien a proposé aux deux pays de continuer à intensifier leurs relations économiques. Il a plaidé pour les mesures concrètes visant à augmenter les échanges commerciaux bilatéraux à la hauteur du potentiel dont jouissaient le Vietnam et les Pays-Bas.

Le Vietnam souhaite coopérer avec les entreprises néerlandaises dans leurs domaines phares tels que l’adaptation aux changements climatiques, le développement des énergies propres, la gestion des ressources en eau, l’agriculture durable et la sécurité alimentaire. Il s’agit également des domaines clés pour le développement du Vietnam, a souligné le Premier ministre.

Il a affirmé que le gouvernement vietnamien créerait les meilleures conditions possibles pour que l’ambassadrice Elsbeth Akkerman accomplisse avec succès son mandat diplomatique au Vietnam.

La diplomate néerlandaise, de son côté, a fait état de la coopération fructueuse entre les deux pays dans ces derniers temps, en particulier en matière de gestion des ressources en eau et d’énergie renouvelable. Elle a souhaité que les deux parties prennent des mesures appropriées pour hisser à un nouveau palier les relations qui ont été tissées entre les deux pays ces 45 dernières années.

Elsbeth Akkerman a félicité le Vietnam pour l’organisation réussie du 2e Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée. Elle s’est déclarée convaincue que le Vietnam assumerait bien ses prochaines missions en tant que président de l’ASEAN en 2010 et deviendrait membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021.

NDEL